Menu
RSS
A+ A A-

Asie: mitigé, entre déprime américaine et crise iranienne (100,76 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés mercredi en Asie, tiraillés entre le difficile redressement de l'économie américaine et la tension croissante entre Occidentaux et l'Iran.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars prenait deux cents à 100,76 USD le baril dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en avril (premier jour de cotation à cette échéance) se repliait de quatre cents, à 117,35 USD.

"Les inquiétudes concernant les approvisionnements en provenance d'Iran (...) ont soutenu le marché dans un contexte de faible demande", selon une note de la Commonwealth Bank d'Australie.

Les tensions entre l'Iran et les pays occidentaux continuaient de gonfler la prime de risque sur les prix du baril.

Au lendemain d'attaques contre le personnel des ambassades d'Israël en Inde et en Géorgie, un homme probablement de nationalité iranienne a été blessé mardi à Bangkok dans une série d'explosions aux circonstances encore très floues, mais qu'Israël a immédiatement liée aux attentats de la veille.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé Téhéran et "son vassal, le Hezbollah libanais", des accusations démenties par Téhéran.

Ces attentats coïncident avec l'anniversaire de l'assassinat imputé à Israël d'un chef militaire du Hezbollah chiite libanais, Imad Moughnieh, le 12 février 2008, qui donne régulièrement lieu à des avertissements aux voyageurs israéliens.

Dans le volet nucléaire, le site du gouvernement iranien, qui nie toute visée militaire pour son programme atomique, a annoncé que plusieurs succès dans ce domaine devaient être révélés mercredi en présence du président Mahmoud Ahmadinejad.

Les cours du brut ont en revanche été tirés vers le bas par les chiffres du commerce du détail aux Etats-Unis publiés mardi. Les ventes au détail ont repris leur progression en janvier (0,4% sur décembre) mais elles sont inférieures aux estimations des analystes qui les donnaient en hausse de 0,8%.

Mardi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars avait cédé 17 cents, à 100,74 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance avait terminé à 118,16 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 23 cents.

ds



(AWP / 15.02.2012 06h31)


Commenter Asie: mitigé, entre déprime américaine et crise iranienne (100,76 USD)


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite