Menu
RSS
A+ A A-

En hausse dans un marché soutenu par l'accord en Grèce

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient jeudi en fin d'échanges européens, soutenus par l'accord en Grèce sur un nouveau plan d'austérité ouvrant la voie à une nouvelle aide internationale au pays, dans un marché toujours dopé par les inquiétudes sur l'offre mondiale de brut.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars s'échangeait à 118,05 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, grimpant de 86 cents par rapport à la clôture de mercredi. Il s'est hissé vers 13H40 GMT à 118,57 dollars, un sommet depuis début août.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,24 dollar à 99,95 dollars.

Après plusieurs jours de négociations, les trois partis qui composent la coalition gouvernementale en Grèce sont parvenus à un accord sur un nouveau plan de rigueur qui ouvre la voie à un second plan de sauvetage international du pays, crucial pour lui éviter un défaut de paiement en mars.

Ce dénouement a mis fin à l'incertitude des marchés avant une réunion des ministres des Finances de la zone euro, en fin de journée à Bruxelles, "mais une nouvelle aide internationale à la Grèce n'empêchera pas nécessairement une aggravation de la crise dans la zone euro", avertissait cependant Julian Jessop, analyste du cabinet Capital Economics.

Le moral des marchés était par ailleurs alimenté par un bon indicateur aux Etats-Unis, premier pays consommateur de brut, où les nouvelles inscriptions au chômage ont enregistré la semaine dernière un recul inattendu.

A court terme, "l'embellie de la conjoncture économique, aux Etats-Unis comme en Europe, peut pousser momentanément le Brent au-delà du seuil des 120 dollars le baril (...) même si les cahots de la reprise économique mondiale pourraient rapidement décevoir les investisseurs", estimait M. Jessop.

Par ailleurs, "les conditions météorologiques glaciales en Europe offrent un soutien supplémentaire aux prix alors que les experts s'attendent à ce que cette vague de froid se prolonge jusqu'à la fin du mois", dopant la demande énergétique européenne, notaient les analystes de Commerzbank.

Les prix du brut restaient aussi tirés vers le haut par les inquiétudes croissantes sur les approvisionnements pétroliers, en particulier en provenance d'Iran (alors que les tensions entre Téhéran et les pays occidentaux restent vives) mais aussi du Nigeria, secoué cette semaine par un regain de violences.

Les investisseurs continuaient également de surveiller la situation au Soudan du sud, qui a stoppé fin janvier sa production, habituellement de 350.000 barils par jour, en raison d'un différend avec le Soudan, qu'il accuse de détourner une partie du pétrole sud-soudanais transitant sur son territoire.

L'écart entre le Brent échangé à Londres et le WTI coté à New York se stabilisait jeudi autour de 18 dollars, après avoir dépassé mardi 20 dollars pour la première fois depuis octobre - le WTI étant plombé par la surabondance persistante des réserves américaines de brut face à une demande en demi-teinte.

De son côté, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a revu jeudi à la baisse sa prévision de demande mondiale de brut en 2012 en raison des difficultés économiques persistantes dans la zone euro et aux Etats-Unis.

ds



(AWP / 09.02.2012 19h01)


Commenter En hausse dans un marché soutenu par l'accord en Grèce


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite