Menu
RSS
A+ A A-

En hausse en Asie, dopé par des espoirs sur la Grèce (98,93 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole était en hausse jeudi en Asie, les investisseurs espérant une percée dans le règlement de la crise grecque et sur fond de tensions toujours vives entre Occidentaux et Iraniens.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars gagnait 22 cents à 98,93 USD le baril dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la mer du Nord à même échéance augmentait de 20 cent, à 117,40 USD.

Le pétrole monte "dans l'espoir qu'un accord sur le renflouement de la Grèce soit proche", notait la maison de courtage Phillip Futures.

Mercredi en Grèce, les dirigeants des trois partis gouvernementaux ne sont pas parvenus à s'entendre sur la cure d'austérité réclamée à Athènes par ses créanciers, condition pour obtenir un deuxième prêt censé éviter la faillite au pays.

Sans la nouvelle aide, la Grèce s'expose à un défaut de paiement le 20 mars, à l'expiration de 14,5 milliards d'obligations.

L'accord politique à Athènes sur les nouveaux efforts exigés par ses créanciers est attendu fiévreusement par ses partenaires, exaspérés par plusieurs jours d'atermoiements autour des mesures en jeu.

Une réunion de l'Eurogroupe devait se tenir jeudi soir à Bruxelles, ainsi qu'une réunion du comité des créanciers privés à Paris.

Certains analystes restaient néanmoins réservés quant aux perspectives d'un accord rapide.

"Je ne recommanderais à personne d'annuler tous ses rendez-vous de la journée. Il y a eu trop de réunions et d'échéances repoussées, déplacées et finalement annulées pour que ça émeuve qui que ce soit", relevait Justin Harper chez IG Markets à Singapour.

S'agissant de l'Iran, le Parlement iranien qui avait évoqué en janvier le vote d'un projet de loi pour interdire immédiatement les ventes de pétrole en réponse à l'embargo européen, l'a finalement renvoyé à une date ultérieure.

Deuxième pays de l'Opep, l'Iran produit actuellement 3,5 millions de barils de pétrole par jour et en exporte près de 2,5 millions, dont environ 20% vers des pays de l'UE et 70% vers les pays d'Asie.

Les investisseurs continuaient également de surveiller la situation au Nigeria, premier producteur d'Afrique, secoué depuis lundi par une série d'explosions et de fusillades dans le nord du pays.

Mercredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars avait gagné 30 cents par rapport à la clôture de mardi, finissant à 98,71 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

A Londres le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance avait terminé à 117,20 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en progression de 97 cents.

jq



(AWP / 09.02.2012 06h25)


Commenter En hausse en Asie, dopé par des espoirs sur la Grèce (98,93 USD)


Le pétrole en Asie


lundi 25 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

vendredi 22 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite