Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en repli à New York: inquiétude persistante sur la demande

prix-du-petrole New York New York : Les prix du baril de pétrole ont ouvert en repli mardi à New York sur fond d'inquiétudes persistantes pour l'état de la demande aux Etats-Unis et d'atermoiements dans le dossier de la restructuration de la dette grecque.

Vers 14H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars lâchait 60 cents par rapport à la clôture de lundi, à 96,31 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

Les investisseurs "vendent à découvert sous la pression alors que l'on voit les inventaires qui s'accroissent aux Etats-Unis", a commenté Bart Melek, stratège chez TD Securities.

Premier consommateur mondial de brut, les Etats-Unis connaissent une hausse de ses stocks pétroliers, notamment résultat d'un effritement de la demande sous fond de crise économique et d'hiver inhabituellement doux.

Et le marché craint que le relevé hebdomadaire du Département de l'Energie fasse état mercredi d'une nouvelle augmentation des réserves.

"Le cours du WTI est plombé par les surplus de l'offre sur le marché américain en raison principalement d'une augmentation de la production de pétrole de schiste (...) au Dakota du Nord, de même que de sables bitumineux au Canada", a remarqué Commerzbank.

En Grèce, les tractations entre le Premier ministre Lucas Papademos et les partis politiques de la coalition au pouvoir pesaient en outre sur les prix, alors qu'une grève générale est en cours.

Les dirigeants politiques ne parviennent pas à surmonter leurs divergences face aux mesures d'austérité demandées par l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI) en échange du déblocage d'un nouveau prêt d'au moins 130 milliards d'euros.

"Les marchés continuent de se demander si les informations de Grèce devraient être vues comme le signal d'un risque de contagion ou devraient être complètement ignorées", ont fait valoir les analystes de Barclays Capital.

rp



(AWP / 07.02.2012 15h35)


Commenter Le brut ouvre en repli à New York: inquiétude persistante sur la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 juillet 2017 à 15:00

Le pétrole reste bien orienté et ouvre en hausse à New York

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en hausse jeudi, restant sur leur trajectoire positive de la veille après l'annonce...

jeudi 20 juillet 2017 à 12:12

Le pétrole stable, entre stocks américains et réunion de l'O…

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens après une baisse des réserves américaines et avant des réunions...

jeudi 20 juillet 2017 à 06:53

Les cours du pétrole inchangés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient inchangés jeudi après la hausse des prix de la veille liée à un recul hebdomadaire des...

mercredi 19 juillet 2017 à 20:53

Le pétrole, dopé par un recul des stocks aux USA, termine en…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais ont terminé en hausse mercredi, profitant de la publication d'un rapport du département américain...

mercredi 19 juillet 2017 à 19:53

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 19 juillet 2017 à 18:08

Le pétrole monte avec la baisse des stocks américains

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves américaines.

mercredi 19 juillet 2017 à 16:54

USA: baisse légèrement plus marquée que prévu des stocks de …

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse légèrement plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 19 juillet 2017 à 15:37

Le pétrole quasi stable à l'ouverture à New York, en attenda…

New York: Les cours du pétrole montaient un peu après un démarrage à l'équilibre mercredi à New York, sur un marché attentiste...

mardi 18 juillet 2017 à 21:42

Pétrole: l'Equateur augmente sa production malgré l'accord a…

Quito: L'Equateur, avide de devises à cause de la chute des cours du brut et d'un important déficit fiscal, va augmenter la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite