Menu
RSS
A+ A A-

Le brut grimpe à son plus haut niveau depuis six mois à Londres

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole continuaient de diverger mardi en cours d'échanges européens, grimpant à Londres à un sommet depuis six mois, dopé par la vague de froid en Europe et les inquiétudes sur l'Iran, mais reculant à New York en raison de l'abondance de l'offre de brut aux Etats-Unis.


Vers 11h15 GMT (12h15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars s'échangeait à 116,34 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, progressant de 41 cents par rapport à la clôture de la veille.

En début d'échanges asiatiques, le Brent est monté jusqu'à 116,70 dollars, un sommet depuis début août.

En revanche, sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 47 cents à 96,44 dollars, après avoir déjà lâché près de 1 dollar lundi.

Le cours du Brent londonien profitait d'un regain de la demande énergétique en Europe, confrontée depuis dix jours à une sévère vague de froid qui a fait environ 360 morts par hypothermie, et amenant notamment la France à approcher cette semaine son record de consommation d'électricité, atteint mi-décembre 2010.

"Un hiver quasiment sibérien s'est abattu sur l'Europe, et les systèmes de chauffage fonctionnant au fioul tournent à plein régime", stimulant ainsi la cadence des raffineries et donc leurs besoins en brut, soulignait Olivier Jakob, analyste de la société suisse Petromatrix.

"Même si les températures devraient remonter quelque peu des niveaux extrêmement bas atteint cette semaine, on devrait rester dans un hiver rigoureux jusqu'à la fin du mois", ajoutait-il.

Cependant, "si les marchés répondent à la chute des températures, cette vague de froid intervient très tardivement dans la saison et elle devrait se terminer bientôt" et les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) sont "à des niveaux confortables", limitant ainsi l'impact pour les prix du baril, tempérait Soozhana Choi, analyste de Deutsche Bank.

Le prix du Brent était par ailleurs soutenu par les inquiétudes persistantes sur l'offre, notamment sur les approvisionnements en provenance d'Iran, alors que les tensions restent vives entre Téhéran et les pays occidentaux, mais aussi d'Afrique de l'Ouest.

De nouvelles violences ont secoué lundi le nord du Nigeria, le premier pays producteur africain, dans une région déjà secouée le 20 janvier par une vague d'attaques meurtrières et des explosions sur un marché à Maiduguri, berceau du groupe islamiste Boko Haram.

De son côté, le Mouvement pour l'émancipation du Delta du Niger (Mend), principal groupe armé du sud du pays, a attaqué samedi un oléoduc. Les attaques du Mend avaient fait chuter de moitié la production pétrolière du pays au plus fort de ses actions entre 2007 et 2009.

Le baril de WTI coté à New York était en revanche sous la pression d'une abondance de l'offre pétrolière aux Etats-Unis, premier consommateur de brut, alors que la demande énergétique du pays a été limitée ces dernières semaines par un hiver toujours inhabituellement doux.

"Les opérateurs s'attendent à ce que les stocks américains de brut (qui ont déjà fortement gonflé ces dernières semaines, ndlr) continuent de croître sur les prochains mois" face à une demande ralentie mais aussi à la remise en marche d'oléoducs et au début d'une période de maintenance des raffineries, expliquaient les analystes du cabinet viennois JBC Energy.

cha



(AWP / 07.02.2012 12h46)


Commenter Le brut grimpe à son plus haut niveau depuis six mois à Londres

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 février 2017 à 10:27

Pétrole: CGG décroche un contrat de 6 ans au Brunei

Paris: Le groupe français de services parapétroliers CGG a annoncé mardi avoir décroché un contrat auprès de Brunei Shell Petroleum pour opérer...

mardi 21 février 2017 à 05:10

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mardi, après des informations faisant état d'un recul de la production et...

lundi 20 février 2017 à 23:23

Brésil: le scandale Petrobras va dépasser les frontières du …

Brasilia: L'enquête sur le scandale de corruption Petrobras au Brésil va dépasser les frontières du pays, a déclaré lundi le procureur en...

lundi 20 février 2017 à 18:10

Le pétrole remonte dans un marché calme avec un jour férié a…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens, confirmant le rebond engagé vendredi dans un marché calme en raison...

lundi 20 février 2017 à 17:08

France: les prix des carburants un peu en hausse la semaine …

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement augmenté la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 20 février 2017 à 12:52

Le pétrole monte malgré la hausse du nombre de puits américa…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les cours restent ancrés dans une fourchette très resserrée...

lundi 20 février 2017 à 09:10

Les Etats-Unis "ne sont pas en Irak pour s'accaparer…

Bagdad: Les Etats-Unis ne vont pas piller les réserves de pétrole de l'Irak, a assuré lundi le secrétaire américain à la Défense...

lundi 20 février 2017 à 05:03

Le pétrole stable ou presque en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient stables ou presque en Asie lundi, les espoirs suscités par la réduction de la production de...

dimanche 19 février 2017 à 13:11

Irak: réserves pétrolières en hausse, à 153 milliards de bar…

Bagdad: Les réserves prouvées de pétrole de l'Irak ont augmenté de 10 milliards de barils, à 153 milliards de barils, a indiqué...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite