Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte légèrement sur un marché prudent avant l'emploi américain

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché attentiste avant la publication du rapport mensuel sur l'emploi et la chômage aux Etats-Unis, baromètre de la vigueur économique du premier pays consommateur de brut au monde.

Vers 11H25 GMT (12H25 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars s'échangeait à 112,41 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, gagnant 34 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance progressait de 54 cents à 96,90 dollars.

"Le marché est dominé vendredi par la publication du rapport mensuel sur l'emploi américain", très attendu par les investisseurs, "ce qui explique que les cours du pétrole ont peiné jeudi à trouver une direction au cours d'une séance très agitée", observait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Ce rapport est considéré comme un indicateur majeur pour évaluer la vigueur de la reprise de la première économie mondiale. Les analystes s'attendent à un ralentissement des créations d'emploi pour janvier, tandis que le taux de chômage est attendu stable, à 8,5%, un taux élevé pour les Etats-Unis.

Des statistiques en demi-teinte publiées ces derniers jours, montrant notamment un net ralentissement des embauches dans le secteur privé américain en janvier mais aussi une baisse des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière, alimentaient la nervosité du marché.

De plus, la prudence des opérateurs restait avivée par "les perspectives sur la demande mondiale (...) également assombries par la crise persistante de la zone euro", alors que la Grèce, menacée de défaut de paiement, n'a toujours pas abouti à un accord avec ses créanciers privés sur une réduction de sa dette, ajoutait M. Kryuchenkov.

Le WTI regagnait cependant un peu de terrain, après avoir lourdement trébuché mercredi et jeudi, sous le coup d'une hausse bien plus importante que prévu des stocks de brut et d'essence aux Etats-Unis la semaine dernière, qui avaient renforcé les inquiétudes sur la demande énergétique du pays.

Le Brent coté à Londres restait pour sa part soutenu par "les incertitudes géopolitiques persistantes" au Moyen-Orient, et particulièrement dans le dossier iranien, qui "renforcent les risques de perturbation de l'offre de brut", notait l'analyste.

Des parlementaires iraniens avaient évoqué cette semaine la possibilité d'interrompre immédiatement les exportations de brut du pays vers l'Europe, en réponse à un embargo pétrolier graduel décidé fin janvier par l'Union européenne contre Téhéran.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a de son côté averti vendredi, dans un discours à l'université de Téhéran, que l'Iran répondra à "toutes les menaces militaires ou pétrolières" qui le visent en mettant en oeuvre "ses propres menaces".

L'Iran avait menacé début janvier de fermer le détroit d'Ormuz, voie stratégique par lequel transitent 35% du trafic pétrolier maritime mondial.

rp



(AWP / 03.02.2012 12h54)


Commenter Le brut monte légèrement sur un marché prudent avant l'emploi américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite