Menu
RSS
A+ A A-

Le brut mitigé en Asie, entre économie, crise en UE et réserves US

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés jeudi en Asie, tiraillés entre de bons indicateurs économiques et les tensions en Iran d'un côté, et la hausse des réserves américaines de brut et la crise en Grèce de l'autre, ont indiqué les analystes.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars cédait 5 cents à 97,56 USD le baril dans les échanges électroniques du matin tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance augmentait de 24 cents, à 111,80 USD.

"Les cours du Brent montent légèrement en raison des espoirs sur la dette européenne et les données économiques encourageantes en provenance de la Chine", a noté Sanjeev Gupta chez Ernst and Young à Singapour.

Les cours du brut "restent en outre soutenus par les tensions persistantes avec l'Iran", deuxième plus gros producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a-t-il ajouté.

Une analyse partagée par les analystes de Phillip Futures, qui évoquent "les bonnes statistiques chinoises et les inquiétudes autour de l'impasse de la crise entre l'Iran et les Occidentaux".

Des chiffres publiés mercredi indiquent que l'activité manufacturière en Chine a confirmé son expansion au mois de janvier, tout comme aux Etats-Unis.

Mais la hausse des cours du pétrole est limitée par une augmentation des réserves hebdomadaires américaines de brut la semaine dernière, ont ajouté les analystes de Phillip Futures.

Du côté de la crise de la dette dans l'Union européenne, les investisseurs ont bien accueilli le nouveau pacte de discipline budgétaire fortement inspiré par l'Allemagne annoncé lors du sommet de Bruxelles lundi.

Mais pour le seul cas de la Grèce, le temps presse. Athènes doit rembourser 14,5 milliards d'euros de prêts le 20 mars, faute de quoi le pays sera en cessation de paiements.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars a cédé 87 cents par rapport à la clôture de mardi, à 97,61 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a terminé à 111,56 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 58 cents par rapport à mardi.

rp



(AWP / 02.02.2012 06h26)


Commenter Le brut mitigé en Asie, entre économie, crise en UE et réserves US


Le pétrole en Asie


vendredi 17 novembre 2017

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en très légère hausse jeudi, une progression progression des réserves américaines de brut ayant tempéré...

mercredi 15 novembre 2017

Le pétrole continue de chuter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter mercredi en Asie sous l'effet de la révision à la baisse par l'Agence internationale...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite