Menu
RSS

Le brut ouvre en hausse à New York, à 100,93 dollars le baril

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert à la hausse mardi à New York à la faveur du regain d'optimisme suscité par le quasi-ultimatum fixé par l'Union européenne pour qu'un accord sur la restructuration de la dette grecque soit conclu avant la fin de la semaine.

Vers 14H40 GMT/15h40 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars prenait 2,15 dollars par rapport à la clôture de lundi, à 100,93 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"La prime au risque est de retour ce matin, la tendance s'est inversée avec l'assurance donnée par l'Europe qu'elle est déterminée à résoudre le problème de la dette en Grèce", a résumé Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

Les dirigeants européens ont demandé lundi soir qu'un accord global pour sauver la Grèce, incluant une réduction des créances des banques et un nouveau programme de prêts, soit bouclé "d'ici la fin de la semaine".

"Nous appelons les ministres des Finances (de la zone euro) à prendre toutes les actions nécessaires pour mettre en oeuvre" un accord avec les banques encore en discussions "et pour adopter" le nouveau programme de prêts de 130 milliards d'euros promis au pays "d'ici la fin de la semaine", a annoncé le président de l'UE Herman Van Rompuy.

Sur le front géopolitique, "les risques d'approvisionnement liés à l'Iran et au Soudan renversent la baisse des cours", ont remarqué les analystes de Commerzbank.

Le ton est monté ces derniers jours entre le Soudan et son ancienne région le Soudan du Sud, des violences opposant différents groupes rebelles dans des Etats producteurs de pétrole.

Le Soudan du sud a annoncé dimanche suspendre son offre du brut en raison d'un différend avec Khartoum.

En Iran, un "certain optimisme" accompagne la visite de la mission de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique qui vise à éclaircir le zones d'ombres du programme nucléaire iranien, a noté M. Smith.

rp



(AWP / 31.01.2012 15h52)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, à 100,93 dollars le baril

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite