Menu
RSS

Le brut ouvre en repli à New York, le risque iranien s'éloigne

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en repli mardi à New York, dans un marché qui commençait à écarter le risque de voir le détroit d'Ormuz fermé par l'Iran, et alors que les tergiversations sur la dette grecque inspiraient la prudence.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars cédait 1,07 dollar par rapport à la clôture de la veille, à 98,51 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

"C'est en baisse car l'Iran n'a pas frappé", a résumé Phil Flynn, analyste chez PFG Best.

"Les gens commencent à réaliser que (les menaces de fermer le détroit d'Ormuz) étaient plus de la fanfaronnade que quelque chose de sérieux, c'est pour cela que ça descend", a-t-il dit, concédant que "le risque persiste: (les Iraniens) peuvent toujours décider quelque chose de fou".

Téhéran a menacé ces dernières semaines de fermer ce détroit stratégique, où transite 35% du trafic pétrolier mondial, face aux sanctions engagées par les pays occidentaux pour empêcher les exportations pétrolières de l'Iran, et pousser ce pays à renoncer à son programme nucléaire controversé.

Ces menaces n'ont toutefois pas dissuadé les pays de l'Union européenne d'imposer lundi un embargo pétrolier graduel contre Téhéran.

Dans l'ensemble, "la décision a eu peu d'impact sur les prix du baril, d'abord parce que cet accord était largement attendu (par les investisseurs) et ensuite parce que la mise en place graduelle de l'embargo n'implique pas de changement important à court terme", ont noté les experts de Commerzbank.

La hausse du dollar pesait également sur les cours, ont remarqué les analystes. Le baril étant libellé en monnaie américaine, tout renchérissement du billet vert pénalise les investisseurs munis d'autres devises.

En outre, "il y a toujours beaucoup d'inquiétude pour l'Europe: que s'y passe-t-il'", a lancé M. Flynn, alors que la pression s'intensifie sur les banques et le gouvernement grec, qui négocient la restructuration de la dette du pays méditerranéen, épicentre de la crise européenne de la dette publique.

"Etrangement, les créanciers privés ne veulent pas perdre gros et les négociations se poursuivent", a noté Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

rp



(AWP / 24.01.2012 15h34)


Commenter Le brut ouvre en repli à New York, le risque iranien s'éloigne

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...

samedi 04 mars 2017

L'Iran "comprend" que Total attende une décision a…

Téhéran: Le gouvernement iranien "comprend" que le groupe pétrolier français Total attende une "décision finale" des Etats-Unis concernant l'Iran pour concrétiser ses...

samedi 04 février 2017

Pétrole: l'Iran repousse la date limite de son appel d'offre…

Téhéran: L'Iran a repoussé la date limite de son appel d'offres pour le développement de projets liés aux hydrocarbures, exhortant le géant...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 avril 2017 à 20:39

Le pétrole monte un peu au terme d'une semaine de baisse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu monté vendredi, à l'issue d'une semaine terne qui a vu la production...

vendredi 28 avril 2017 à 18:19

ExxonMobil et Chevron renouent avec de gros bénéfices au 1T

New York: L'embellie revient doucement dans le secteur pétrolier: ExxonMobil et Chevron ont annoncé vendredi leurs meilleurs bénéfices trimestriels depuis 2015, grâce...

vendredi 28 avril 2017 à 18:13

Le pétrole se stabilise, le marché sceptique sur l'efficacit…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi en fin d'échanges européens mais s'inscrivaient en baisse sur la semaine comme sur le...

vendredi 28 avril 2017 à 15:34

Le pétrole tente un rebond à la fin d'une semaine morose

New York: Les cours du pétrole tentaient de rebondir vendredi à New York, à la fin d'une semaine terne qui a vu...

vendredi 28 avril 2017 à 15:08

Chevron repasse dans le vert au 1T, grâce au rebond du prix …

New York: La major pétrolière américaine Chevron a renoué avec les bénéfices au premier trimestre, profitant du rebond des prix du brut...

vendredi 28 avril 2017 à 14:37

Le rebond du pétrole fait flamber les bénéfices et revenus d…

New York: La major américaine ExxonMobil a annoncé vendredi une flambée de ses bénéfices et chiffre d'affaires au premier trimestre, alimentée à...

vendredi 28 avril 2017 à 07:12

Les prix du pétrole rebondissent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi dans un contexte incertain après avoir chuté en raison des préoccupations sur l'excès d'offre.

jeudi 27 avril 2017 à 20:53

Le pétrole en nette baisse, retour annoncé de la production …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement reculé jeudi à New York, le marché souffrant toujours de l'abondance de l'offre...

jeudi 27 avril 2017 à 18:27

Maurel et Prom: ventes 1T en hausse de 57% grâce au rebond d…

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a vu son chiffre d'affaires bondir de 57% au premier trimestre, à 90 millions...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite