Menu
RSS
A+ A A-

Le brut bondit, soutenu par la croissance US et l'Egypte, 100 USD en vue

prix-du-petroleLondres : Les prix du pétrole bondissaient vendredi en fin d'échanges européens, après la publication de chiffres indiquant une accélération de la croissance aux Etats-Unis, tandis que l'aggravation de la contestation populaire en Egypte exacerbait la nervosité du marché.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars s'échangeait à 98,46 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, gagnant 1,07 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance s'envolait de 2,45 dollars à 88,09 dollars.

Il se redressait de façon spectaculaire après avoir touché dans les échanges asiatiques 85,11 dollars, son niveau le plus faible depuis le 1er décembre.

"Les cours du pétrole ont nettement rebondi après la publication des chiffres du PIB (produit intérieur brut) des Etats-Unis pour le quatrième trimestre 2010, qui ont généré un regain d'optimisme pour le marché", notait Myrto Sokou, analyste de la société de courtage londonienne Sucden Financial.

La reprise économique s'est renforcée aux Etats-Unis en 2010, permettant au PIB américain de retrouver son niveau d'avant la crise, avec une augmentation de 2,9% sur un an et une nette accélération sur les trois derniers mois (+3,2% en rythme annuel).

Ces chiffres, bien que moins bons qu'attendu, "confortent les espoirs d'une augmentation de la demande pétrolière des Etats-Unis", premier consommateur de brut de la planète, ajoutait Mme Sokou.

Autre signal favorable: l'université du Michigan a nettement relevé son indice de confiance des consommateurs américains pour janvier.

L'aggravation des manifestations en Egypte, où la contestation gagne en ampleur, est venue renforcer la hausse des cours du baril.

Le marché a été soutenu "par les inquiétudes au sujet de l'Egypte, par la crainte que l'instabilité croissante du pays et dans le reste de l'Afrique du nord puisse affecter le canal de Suez", soulignait Michael Hewson, analyste de CMC Markets, qui notait que le canal "constitue le passage pour l'instant sûr du pétrole et du gaz vers l'Europe".

Un manifestant a été tué vendredi dans la ville de Suez, lors d'accrochages violents entre les manifestants et la police qui ont conduit les autorités à imposer un couvre-feu.

Le bond du prix du WTI new-yorkais lui permettait de réduire l'écart avec celui du Brent échangé à Londres. La différence entre les deux contrats de référence avait atteint plus tôt vendredi un niveau historique de plus de 12 dollars.

"Comme le dirait Shakespeare: même si c'est une folie, elle ne manque pas de logique. La raison de la faiblesse du WTI est bien connue, il s'agit du haut niveau des stocks du terminal de Cushing, qui ne montrent aucun signe de fléchissement", relevait Tamas Varga, analyste de PVM Oil Associates.

Situé dans l'Oklahoma (sud des Etats-Unis), Cushing est le principal centre de stockage du pays, où est conservé le brut pompé dans l'ouest du Texas (WTI) qui sert de référence sur le marché new-yorkais, et ses stocks, qui ne cessent de gonfler, sont proches de la saturation.

Pour les analystes de Commerzbank au contraire, l'écart entre WTI et Brent "le plus grand mystère du moment sur le marché pétrolier". Ils jugent que "les différences fondamentales" entre les deux types de pétrole "n'ont pas changé si radicalement au cours des derniers jours pour expliquer l'énorme écart actuel".

tt

(AWP/28 janvier 2011 18h25)

Commenter Le brut bondit, soutenu par la croissance US et l'Egypte, 100 USD en vue


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite