Menu
RSS
A+ A A-

Le brut progresse fortement, porté par des tensions au Moyen-Orient

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole grimpaient nettement mardi en fin d'échanges européens, débutant l'année sur une hausse de plus de 3% à Londres et New York, dans un marché haussier en raison de bons chiffres économiques et des tensions accrues entre l'Iran et les pays occidentaux.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février s'échangeait à 111,02 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 3,64 dollars par rapport à la clôture de vendredi. Le cours du Brent est monté en séance jusqu'à 111,58 dollars le baril, son niveau le plus élevé depuis le 5 décembre.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance prenait 3,56 dollars à 102,39 dollars, après avoir atteint 102,88 dollars, un plus haut depuis le 17 novembre.

"La hausse des prix est largement alimentée par l'humeur globalement positive des marchés (...) ainsi que par des indicateurs économiques asiatiques encourageants", commentaient les analystes du cabinet viennois JBC Energy.

La Chine, deuxième économie mondiale et deuxième plus gros consommateur de brut, a annoncé dimanche que son activité manufacturière avait rebondi en décembre, à 50,3, contre 49 en novembre. Un chiffre supérieur à 50 indique une expansion, un chiffre inférieur signale une contraction.

Autre indicateur rassurant, l'activité de l'industrie manufacturière s'est accélérée plus que prévu aux Etats-Unis en décembre, selon l'indice des directeurs d'achats du secteur publié mardi par l'association professionnelle ISM.

De plus, comme le soulignaient les analystes de Commerzbank, les cours de l'or noir étaient portés par "le différend toujours non résolu sur le programme nucléaire iranien", alors que le pays a déjà menacé à plusieurs reprises de fermer le détroit d'Ormuz, un canal stratégique pour le trafic pétrolier mondial par où transite entre un tiers et 40% du trafic maritime pétrolier mondial.

L'Iran a testé lundi trois missiles de croisière au dernier jour de manoeuvres navales autour du détroit d'Ormuz, alors que les Etats-Unis et les pays européens menacent d'adopter des sanctions contre les exportations pétrolières de l'Iran pour le pousser à céder sur son programme nucléaire, dont les pays occidentaux dénoncent l'usage militaire.

La France a de son côté exhorté mardi une Union européenne (UE) divisée à suivre les Etats-Unis et à adopter de nouvelles sanctions financières et pétrolières contre l'Iran.

Ainsi, ces inquiétudes sur l'offre soutiennent les cours "malgré des perspectives de demande (mondiale) toujours ternes", commentait Commerzbank.

Par ailleurs, un accès de faiblesse du billet vert, en nette baisse face à l'euro mardi, rendait plus attractifs les achats de brut, libellés en dollars, pour les investisseurs munis d'autres devises.

sm



(AWP / 03.01.2012 18h49)


Commenter Le brut progresse fortement, porté par des tensions au Moyen-Orient


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 23 octobre 2017 à 12:18

Le pétrole recule, pénalisé par la vigueur du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le dollar remontait dans un marché toujours très...

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite