Menu
RSS
A+ A A-

Le brut démarre en forte hausse à New York

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole montaient fortement mardi à l'ouverture à New York, soutenus par de bons indicateurs industriels en Chine et en Inde sur fond de tensions persistantes entre les pays occidentaux et l'Iran.

Vers 14H20 GMT, le baril de "light sweet crude" pour livraison en février s'échangeait à 101,80 dollars sur le New York Mercantile Exchange, en hausse de 2,97 dollars par rapport à vendredi. Le marché était resté fermé lundi en raison du Nouvel An.

Après cette pause, l'année démarrait "sur fond d'indicateurs économiques positifs et de marchés boursiers bien orientés", ont observé les analystes de Commerzbank.

Selon des chiffres officiels publiés dimanche, l'activité manufacturière en Chine, le deuxième pays consommateur d'or noir, a légèrement rebondi en décembre, après avoir subi en novembre le premier recul depuis février 2009.

En Inde, l'activité manufacturière a connu sa plus forte accélération depuis six mois en décembre, selon l'indice PMI de la banque HSBC.

Les investisseurs trouvaient également une source de réconfort sur le front européen: en Allemagne, le nombre de chômeurs l'an dernier a atteint son plus bas niveau depuis 1991 et le taux de chômage a reculé à 7,1% en moyenne.

"Les nouvelles économiques sont positives pour les prix du pétrole, et le marché reste inquiet de la situation autour du détroit d'Ormuz et de possibles perturbations de l'offre en cas de sanctions" contre l'Iran, a observé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le premier vice-président Mohammad Reza Rahimi avait prévenu la semaine dernière que Téhéran fermerait le détroit d'Ormuz, par lequel transite plus du tiers du fret maritime pétrolier mondial, si des sanctions étaient décidées par les pays occidentaux contre les exportations de pétrole de la République islamique.

Mardi, Téhéran a de nouveau haussé le ton, avertissant les Etats-Unis de ne pas renvoyer un de leur porte-avions, qui avait traversé la semaine dernière ce passage stratégique, dans le Golfe.

"On entend beaucoup de rhétorique autour du détroit d'Ormuz mais pour l'instant les approvisionnements ne sont pas perturbés. Je pense pas qu'ils le seront à moins que l'Iran se trouve dans une situation où le pays ne peut plus vendre de pétrole du tout. Le pays n'aurait alors plus rien à perdre", a estimé M. Lipow.

sm



(AWP / 03.01.2012 16h20)


Commenter Le brut démarre en forte hausse à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite