Menu
RSS
A+ A A-

L'Opep abaisse sa prévision de demande de brut pour 2012

prix-du-petrole Vienne Vienne : L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement abaissé sa prévision de demande de brut pour 2012, dans son rapport mensuel de l'organisation publié mardi, en raison de la crise en Europe et en Amérique du Nord qui se répercute sur l'économie mondiale.

L'organisation, qui pompe environ 30% du brut mondial, attend une demande de brut de 88,87 millions de barils par jour (mbj) l'année prochaine, alors qu'elle l'estimait à 89,01 mbj en novembre.

"Cet ajustement reflète le ralentissement de la croissance dans l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), qui devrait se répercuter sur la Chine et l'Inde et donc avoir un impact sur la consommation de pétrole dans l'année à venir", a expliqué l'Opep dans son rapport.

"Les activités manufacturières et le commerce devraient être touchés mondialement. Déjà, la consommation de pétrole dans les secteurs des transports et de l'industrie a sensiblement ralenti", a-t-elle noté, soulignant que la zone euro était au "centre des incertitudes".

Pour 2011, le cartel pétrolier laisse sa prévision quasi inchangée, à 87,80 mbj, contre 87,81 mbj le mois dernier. Cela représente 0,86 mbj de plus qu'en 2010.

Les douze pays de l'Opep maintiennent leur prévision de croissance mondiale à 3,6% pour 2011 et 2012 mais listent les risques: "Les mesures d'austérité prévues, dans la zone euro mais aussi dans les autres pays de l'OCDE, le ralentissement dans les pays en développement, en particulier la Chine et l'Inde, et la situation économique toujours morose aux Etats-Unis sont des facteurs qui nécessitent une attention particulière", a relevé l'organisation.

L'Opep a souligné la nécessité de surveiller les éléments qui jouent sur le niveau des prix, notamment "le contexte macro-économique et l'activité spéculative", pour "assurer la stabilité du marché durant cette période de défis pour l'économie mondiale".

Ces facteurs, ainsi que les quotas de production et les tensions autour de l'Iran, devraient être abordés lors de la 160e réunion de l'Opep, qui se déroule mercredi au siège de l'organisation à Vienne.

tt



(AWP / 13.12.2011 12h46)


Commenter L'Opep abaisse sa prévision de demande de brut pour 2012


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite