Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York, porté par l'accord européen

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les prix du pétrole ont terminé en hausse vendredi à New York, les investisseurs voyant finalement d'un bon oeil le nouveau pacte d'"union de stabilité budgétaire" sur lequel se sont entendus les pays de l'Union européenne, à l'exception notable du Royaume-Uni.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier a gagné 1,07 dollar par rapport à jeudi, à 99,41 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a terminé à 108,62 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 51 cents par rapport à la clôture de jeudi.

"Les gens sont un peu plus optimistes pour l'accord européen, on avait exagéré la baisse ce matin", a déclaré Phil Flynn, de PFG Best Research.

Le brut coté à New York avait ouvert en baisse vendredi, tombant jusqu'à 97,36 dollars le baril, avant de se reprendre en fin d'échanges.

"Le marché va continuer à être un peu sceptique sur la bonne mise en oeuvre de cet accord dans les détails, on voit bien les divisions au sein des membres de l'UE", avait expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, peu après l'ouverture.

Tous les pays de l'UE, à la seule exception du Royaume-Uni, devraient rejoindre l'accord sur le renforcement de la discipline budgétaire conclu par les pays de la zone euro, selon un communiqué vendredi des dirigeants européens, réunis en sommet à Bruxelles depuis la veille.

Les Européens se sont mis d'accord pour renforcer la discipline budgétaire de la zone euro, mais le refus britannique empêche que cet accord se traduise par un changement de traité, qui exigerait l'unanimité des membres de l'UE.

La rencontre, très attendue par les investisseurs, a pour le reste accouché pour le moment de résultats d'ampleur limitée sur le renforcement du pare-feu financier de la zone euro contre la crise de la dette.

L'Allemagne a notamment refusé une proposition visant à augmenter les moyens du Mécanisme européen de stabilité (MES), futur fonds de sauvetage permanent de l'Union monétaire.

Pour l'heure, la mise en place du MES sera avancée d'un an, à juillet 2012, et l'existence du Fonds temporaire de soutien de la zone euro (FESF) sera prolongée jusqu'à mi-2013.

Les investisseurs restent toutefois dubitatifs car "on voit bien avec les expériences passées que les sommets de l'UE se succèdent pour toujours régler le précédent car ils ne réussissent pas à atteindre leurs objectifs", a estimé M. Lipow.

Par ailleurs, "les chiffres sur la production industrielle en Chine ont également soutenu le marché", a noté Phil Flynn.

La production industrielle chinoise dans son ensemble continue à augmenter, mais moins vite: en novembre, elle a progressé de 12,4% sur un an, le niveau le plus faible depuis août 2009.

Enfin, "on recommence à se concentrer sur les Etats-Unis avec des bonnes statistiques aujourd'hui encore", a poursuivi M. Flynn.

Un indicateur publié vendredi a montré que le moral des ménages avait poursuivi sa remontée en décembre, pour le quatrième mois d'affilée, dépassant les attentes des analystes. Les Etats-Unis ont également réduit leur déficit commercial en octobre grâce à une baisse de leurs importations plus rapide que celle des exportations.

rp



(AWP / 12.12.2011 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York, porté par l'accord européen


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite