Menu
RSS

Asie: brut mitigé, décu par la BCE, attend le sommet de l'UE (98,39 USD)

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole étaient mitigés vendredi en Asie, déçus par la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de ne pas intervenir massivement sur le marché obligataire pour soutenir les Etats endettés de la zone euro, ont indiqué les analystes.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier gagnait 5 cents à 98,39 USD. Le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance reculait de 10 cents à 108,01 USD.

La baisse des taux d'intérêt par la BCE lors de sa réunion jeudi avait conforté le marché et brièvement fait monter les cours, mais les déclarations de son président Mario Draghi lors de la conférence de presse dans l'après-midi ont entraîné le mouvement inverse, indiquent les analystes de DBS Group Research.

Mario Draghi a répété son opposition à une intervention massive de son institution face à la crise, appelant plutôt les gouvernements à "faire le maximum". Le marché espérait voir l'institution de Francfort annoncer un renforcement de sa participation sur le marché obligataire en rachetant des obligations des pays lourdement endettés de la zone euro.

"Les marchés ont été déçus que Draghi maintienne sa position dure" sur ce sujet, soulignent les analystes de DBS Group Research.

Comme sur les autres marchés, les opérateurs attendaient également l'issue du sommet européen en cours à Bruxelles, présenté comme décisif dans la lutte contre la crise de la dette en zone euro, qui menace d'entraver la croissance mondiale.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier a reculé de 2,15 dollars, pour repasser sous la barre symbolique des 100 dollars, à 98,34 dollars le baril, sur le New York Mercantile Exchange.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a terminé à 108,11 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en recul de 1,42 dollar.

sm



(AWP / 09.12.2011 06h30)


Commenter Asie: brut mitigé, décu par la BCE, attend le sommet de l'UE (98,39 USD)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite