Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut mitigé avant le sommet européen sur la crise de la dette

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole étaient mitigés jeudi en Asie, dans un marché peu convaincu que les dirigeants européens puissent parvenir à des résultats lors d'un sommet jeudi et vendredi à Bruxelles, présenté comme décisif dans la lutte contre la crise de la dette.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier perdait 3 cents, à 101,46 USD, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance gagnant 16 cents à 109,69 USD.

Les cours du brut pâtissent "des moindres attentes du sommet européen", selon Sanjeev Gupta, analyste chez Ernst & Young's à Singapour.

Ce sommet se présente sous des auspices très incertains après une réunion préparatoire mercredi soir à Bruxelles de hauts fonctionnaires qui n'est guère parvenue à se rapprocher d'un compromis, selon une source proche des discussions.

La France et l'Allemagne disent toutefois vouloir aboutir à tout prix à un nouveau traité, libellé "Union pour la stabilité et la croissance durable", dont elles ont détaillé le contenu dans une lettre au président de l'UE Herman Van Rompuy.

Angela Merkel et Nicolas Sarkozy veulent doter la zone euro "de règles et d'engagements plus contraignants" via un traité ouvert aux 27 Etats de l'UE ou, à défaut d'unanimité, limité aux 17 pays de l'euro qui "devront aller de l'avant".

Paris et Berlin misent sur des sanctions plus automatiques pour les mauvais élèves et sur des "règles d'or" nationales contre les déficits.

Les marchés attendaient par ailleurs fébrilement la décision des Européens sur un éventuel embargo touchant le pétrole iranien.

L'Union européenne a élargi la semaine dernière la liste des sociétés iraniennes touchées par des sanctions financières, et a indiqué préparer de nouvelles mesures contre le secteur pétrolier du pays, la France et l'Allemagne défendant l'idée d'un embargo sur l'achat de brut iranien.

Téhéran vend quelque 450'000 barils/jour (18% de ses exportations) aux Européens, essentiellement à l'Italie (180'000 barils), à l'Espagne (160'000 barils) et à la Grèce (100'000 barils).

Le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) Abdallah El Badri a jugé "vraiment très difficile de remplacer" les importations iraniennes de pétrole en Europe.

Ces inquiétudes devraient "limiter tout affaiblissement des cours" à plus ou moins court terme, a observé Sanjeev Gupta.

Le baril de "light sweet crude" avait clôturé en baisse de 79 cents mercredi, terminant à 100,49 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

A Londres, le Brent avait fini à 109,53 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,36 dollar par rapport à la clôture de mardi.

rp



(AWP / 08.12.2011 06h26)


Commenter Asie: le brut mitigé avant le sommet européen sur la crise de la dette


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite