Menu
RSS
A+ A A-

Le brut conforte ses gains, porté par l'Iran et l'optimisme en zone euro

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole confortaient leur hausse lundi en fin d'échanges européens, dans un marché stimulé par un regain d'optimisme sur la zone euro après une rencontre franco-allemande, et toujours soutenu par les tensions grandissantes entre les pays occidentaux et l'Iran.

Vers 17H10 GMT (18H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s'échangeait à 110,64 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 70 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 54 cents, à 101,50 dollars.

Les cours du baril étaient soutenus par "un mouvement d'optimisme sur la zone euro, avec l'espoir de voir le sommet européen (de jeudi et vendredi) apporter des éléments déterminants de résolution de la crise des dettes, ce qui renforcerait les économies européennes et leur demande de pétrole", soulignait Peter Bassett, analyste de Westhouse Securities.

Une rencontre du président français Nicolas Sarkozy et de la chancelière allemande Angela Merkel a alimenté lundi l'enthousiasme des opérateurs: les dirigeants des deux plus grosses économies européennes ont ainsi plaidé pour un "nouveau traité" de l'Union européenne (UE).

"Les investisseurs ont également salué le plan d'austérité de 20 milliards d'euros adopté en Italie ce week-end" par le nouveau gouvernement du pays, ajoutait Peter Beutel, analyste de Cameron Hanover.

"Au-delà de ces signaux positifs, la question de la gestion de la crise des dettes devrait continuer de concentrer l'attention des opérateurs tout au long de la semaine", indiquait-il.

Par ailleurs, les prix étaient soutenus par "les inquiétudes de plus en plus fortes sur la situation en Iran, et en particulier par la perspective d'un embargo contre les importations iraniennes imposé par les Etats-Unis et les Européens", soulignait Peter Bassett, analyste de Westhouse Securities.

L'Iran a annoncé dimanche avoir abattu un drone américain RQ-170 "dans l'est du pays", et la Force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) a admis qu'il pourrait s'agir d'un drone américain dont, selon elle, la trace a été perdue au-dessus de l'ouest afghan.

Cette annonce survient alors que l'UE et le Sénat américain ont durci la semaine dernière leurs sanctions financières contre l'Iran, soupçonné de développer un programme nucléaire à visée militaire, et après un saccage de l'ambassade de Grande-Bretagne la semaine dernière à Téhéran.

Les Européens disent préparer des sanctions visant le secteur pétrolier de l'Iran -- deuxième producteur au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui contrôle également le détroit stratégique d'Ormuz, par lequel transite près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial.

"La perception de menaces très réelles sur l'offre pétrolière mondiale tirent les prix du baril vers le haut. Outre l'Iran, qui fait face à de nouvelles sanctions, le Soudan a bloqué les exportations du Soudan du Sud (200'000 barils par jour) et la production syrienne est affectée par la guerre civile et les embargos occidentaux", ajoutait David Hufton, du courtier PVM.

rp



(AWP / 05.12.2011 18h34)


Commenter Le brut conforte ses gains, porté par l'Iran et l'optimisme en zone euro


Le pétrole en Iran


dimanche 14 janvier 2018

Le pétrolier iranien en flammes au large de la Chine a coulé…

pékin: Un pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche les...

jeudi 11 janvier 2018

Chine: le pétrolier toujours en feu, début de polémique en I…

Pékin: La Chine tentait toujours jeudi d'éteindre le feu à bord d'un pétrolier iranien au large de ses côtes, tandis qu'en Iran...

lundi 27 novembre 2017

L'Irak veut développer ses champs pétroliers près de l'Iran …

Bagdad: L'Irak a appelé lundi les compagnies étrangères à explorer et exploiter huit champs pétroliers et gaziers sur sa frontière avec l'Iran...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue pour les Etats-Unis

Paris: Les Etats-Unis devraient battre cette année leur record de production de pétrole brut datant de 1970 et dépasser l'Arabie saoudite, deuxième...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

jeudi 18 janvier 2018 à 17:39

USA: les stocks de brut continuent à reculer fortement

New York: Les stocks de pétrole brut ont chuté plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, se repliant au plus...

jeudi 18 janvier 2018 à 15:26

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, hésitant entre un rapport de l'Opep tablant sur une production...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:51

Opep: l'offre américaine sera plus importante que prévu cett…

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a une nouvelle fois fait état jeudi d'un rééquilibrage du marché mais revu à...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:08

Le pétrole stable avant les stocks américains et le rapport …

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant le rapport hebdomadaire du Département...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite