Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, porté par la zone euro et l'Iran

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en hausse lundi à New York, dans un marché sous pression au début d'une semaine cruciale pour l'avenir de la zone euro et alors que les tensions restent vives entre l'Iran et les pays Occidentaux.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier avançait de 1,16 dollar, à 102,12 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (NYMEX).

"Le sentiment (du marché) est porté par l'amélioration des données économiques aux Etats-Unis et les risques fluctuant dans la zone euro, alors que les tensions géopolitiques se répètent en arrière plan", ont résumé les économistes de Barclays Capital.

"Il y a des signes qui poussent à l'optimisme quant à un dénouement en Europe", a commenté John Kilduff, analyste chez Again Capital.

"Ce n'est pas la première fois" que le marché exprime de telles attentes mais cette fois "il semble que les Européens vont réussir à trouver une solution ensemble", a-t-il dit.

Le président français Nicolas Sarkozy recevait lundi la chancelière allemande Angela Merkel, avec l'objectif que Paris et Berlin, qui se sont tous deux prononcés en faveur d'une "union budgétaire" de la zone euro, avancent des propositions communes pour "garantir l'avenir de l'Europe".

Les cours de l'or noir répondaient également à "l'inquiétude grandissante pour l'Iran, avec des sanctions encore plus fortes, et la destruction alléguée (par Téhéran) d'un drone", a relevé M. Kilduff.

"La prime au risque géopolitique est de retour", a-t-il souligné.

L'Iran a annoncé dimanche avoir abattu un drone américain RQ-170 "dans l'est du pays", et la Force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) a admis qu'il pourrait s'agir d'un drone américain dont, selon elle, la trace a été perdue au-dessus de l'ouest afghan.

Cette annonce survient alors que l'Union européenne (UE) et le Sénat américain ont durci la semaine dernière leurs sanctions financières contre l'Iran, soupçonné de développer un programme nucléaire à visée nucléaire, et après un saccage de l'ambassade de Grande-Bretagne la semaine dernière à Téhéran.

Les Européens disent préparer des sanctions visant le secteur pétrolier de l'Iran -- deuxième producteur au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui contrôle également le détroit stratégique d'Ormuz, par lequel transite près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial.

rp



(AWP / 05.12.2011 15h41)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, porté par la zone euro et l'Iran


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite