Menu
RSS
A+ A A-

L'Arabie produit actuellement plus de 10 mbj (ministre)

prix-du-petrole Ryad Ryad : Le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi a annoncé lundi que la production de brut de son pays dépassait actuellement les 10 millions de barils/jour (mbj), et assuré que le royaume était prêt à compenser toute pénurie.

"L'Arabie produit actuellement plus de 10 mbj", a déclaré le ministre dans un discours prononcé en son nom par un conseiller de son ministère devant les participants à un forum sur la conjoncture régionale à Ryad.

Le ministre a répété que le royaume, chef de file de l'Opep, était soucieux de "la stabilité du marché" et qu'il utiliserait sa capacité de réserve pour "répondre à une pénurie dans l'offre ou une hausse inattendue dans la demande".

"Cette politique se poursuivra au cours des prochaines décennies", a jouté le ministre, indiquant que le royaume était déterminé à maintenir "la coopération avec les pays producteurs, notamment de l'Opep, afin de réaliser la stabilité sur les marchés".

"Le royaume va continuer à produire en fonction de la demande du marché (..) en tenant compte de l'offre et de la demande mondiales, en coopération totale avec l'Opep", a-t-il assuré.

La production saoudienne était de 8,8 mbj en avril, selon l'Agence internationale de l'Energie (AIE), en dépassement de son quota de l'Opep qui est de 8,05 mbj.

Plusieurs pays de l'Opep ont augmenté unilatéralement leur production après l'arrêt de production de la Libye.

La Libye, membre de l'Opep, produisait 1,6 million de bj avant le début de la révolte, à la mi-février. La production pétrolière avait quasiment cessé jusqu'à la relance des premiers champs le 12 septembre.

Environ 10% des infrastructures ont été sérieusement endommagées pendant les huit mois de conflit.

Le cartel doit tenir une réunion à Vienne le 14 décembre pour passer en revue la situation des marchés.

Fin novembre, un influent sénateur américain, Mark Kirk, avait affirmé que l'Arabie saoudite était prête a augmenter sa production de pétrole afin de s'assurer que d'éventuelles nouvelles sanctions américaines contre l'Iran ne perturberaient pas le marché mondial du brut.

rp



(AWP / 05.12.2011 11h31)


Commenter L'Arabie produit actuellement plus de 10 mbj (ministre)


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite