Menu
RSS
A+ A A-

Le brut grimpe nettement, soutenu par le regain de tensions en Iran

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole accentuaient leur hausse mardi en fin d'échanges européens, aidés par un regain d'espoirs dans la zone euro et dopés par les vives tensions au Moyen-Orient, notamment en Iran, où l'ambassade de Grande-Bretagne a été assaillie par des manifestants.

Vers 17H15 GMT (18H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s'échangeait à 110,93 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,93 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance progressaient de 1,41 dollar à 99,62 dollars, se rapprochant à nouveau du seuil des 100 dollars, atteint la veille pour la première fois depuis dix jours.

"Les prix du pétrole ont monté fortement en milieu d'échanges européens, après l'annonce des incidents de Téhéran, où des manifestants ont fait irruption dans l'ambassade du Royaume-Uni", suscitant des réactions de protestations en Europe, soulignait Michael Hewson, analyste du courtier CMC Markets.

La tension ne cesse de monter ces dernières semaines entre les pays occidentaux et l'Iran, soupçonné de travailler à la mise au point de l'arme atomique. Le Royaume-Uni avait appelé la semaine dernière à un durcissement des sanctions internationales contre Téhéran.

La situation de l'Iran est très surveillée par les opérateurs, car le pays, deuxième producteur au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), contrôle également le détroit stratégique d'Ormuz, par lequel transite près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial.

Le marché du pétrole est poussé par un regain de tensions dans l'ensemble du Moyen-Orient, alors que le régime syrien de Bachar al-Assad semble de plus en plus isolé et que se poursuivent des élections législatives décisives en Egypte, tandis qu'une forte contestation a forcé mardi le gouvernement du Koweït à démissionner.

"Une forte remontée du moral des consommateurs aux Etats-Unis (premier pays consommateur de brut, ndlr)", mesuré par l'indice de confiance de l'institut Conference Board publié mardi, "a aussi aidé à tirer les prix du pétrole vers le haut", poursuivait M. Hewson.

Les investisseurs étaient par ailleurs toujours portés, comme la veille, par un regain d'optimisme sur la zone euro -- nourri par des rumeurs sur un possible plan d'aide international à l'Italie.

"Il y a eu depuis lundi une certaine euphorie nourrie par les espoirs que des mesures politiques décisives seraient avancées par les dirigeants européens avant le sommet de l'Union européenne (UE) le 9 décembre" pour apporter des solutions à la crise de la dette, observait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

L'affaiblissement du dollar face à un euro revigoré depuis lundi contribuait à soutenir les cours du pétrole, rendant plus attractifs les achats de brut libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

Mais l'enthousiasme des opérateurs commençait à s'estomper mardi alors que les opérateurs se tournaient vers une réunion des ministres des Finances de la zone euro à Bruxelles, notait M. Kryuchenkov, estimant que "le marché est toujours à la merci des inquiétudes macro-économiques".

rp



(AWP / 29.11.2011 18h31)


Commenter Le brut grimpe nettement, soutenu par le regain de tensions en Iran


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

jeudi 21 septembre 2017 à 18:03

Le pétrole en légère baisse face à la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par l'appréciation du dollar au lendemain d'une...

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite