Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en légère hausse à New York

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole progressaient légèrement mardi à l'ouverture à New York, en attendant une réunion cruciale des ministres des Finances de la zone euro.

Vers 14H15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en janvier s'échangeait à 98,81 dollars, en hausse de 60 cents par rapport à la veille.

Selon Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, le marché pétrolier a bien accueilli "le résultat d'une émission de dette en Italie".

Même si les taux ont atteint des records à plus de 7%, les investisseurs ont été réconfortés de voir que l'opération faisait l'objet d'une forte demande, signe que Rome parvient à placer sa dette.

"Le marché continue à s'inquiéter de la situation en Europe. Plusieurs réunions sont prévues dans les semaines à venir", a observé M. Lipow.

Après une séance euphorique lundi, les marchés financiers revenaient à une posture plus prudente à l'approche d'une réunion, prévue à 16H00 GMT, des ministres des Finances de la zone euro. La rencontre doit servir de préparation au sommet européen des 8-9 décembre, alors que la crise semble désormais toucher tous les pays de l'union monétaire, y compris ceux réputés les plus solides.

Pour Andy Lipow, les cours du brut restent aussi soutenus par les bons chiffres de ventes constatés pendant le week-end aux Etats-Unis, où les jours suivant les fêtes de Thanksgiving lancent traditionnellement la période des achats pour les fêtes.

"Il semble que les consommateurs américains parviennent à ignorer les inquiétudes concernant l'Europe et le reste du monde, ce qui donne un élan très fort aux cours des produits pétroliers", a confirmé Phil Flynn, de PFG Best.

"Le pétrole est aussi soutenu par les craintes" du marché face aux tensions géopolitiques, a-t-il ajouté.

La tension ne cesse de monter entre l'Iran, deuxième producteur au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), et les pays occidentaux, qui accusent Téhéran de travailler à la mise au point de l'arme atomique. Des dizaines de manifestants ont pénétré mardi dans l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran, provoquant la colère de Londres.

jq



(AWP / 29.11.2011 15h46)


Commenter Ouverture en légère hausse à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite