Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en baisse à New York, sous le coup de la dette en Europe

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole baissaient vendredi à l'ouverture à New York, où les opérateurs s'inquiétaient de l'aggravation de la crise de la dette dans la zone euro et de ses répercussions sur la demande d'énergie.

Vers 14H10 GMT/15h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en janvier s'échangeait à 95,95 dollars, en recul de 22 cents par rapport à mercredi.

Le marché new-yorkais était resté fermé jeudi en raison de la fête de Thanksgiving aux Etats-Unis. Le volume d'échanges était attendu faible vendredi.

L'attention des opérateurs pétroliers, comme sur l'ensemble des marchés financiers, se portait une nouvelle fois sur la crise de la dette dans la zone euro.

Pour les analystes de Barclays Capital, "l'affaiblissement continu de la confiance" des investisseurs leur fait "perdre foi dans les perspectives économiques, et donc de demande".

Les marchés se sont montrés déçus par le mini-sommet organisé jeudi à Strasbourg, qui a réuni l'Allemagne, la France et l'Italie. Aucune avancée décisive n'a été annoncée et une implication plus large de la Banque centrale européenne (BCE), que beaucoup d'opérateurs de marché espèrent pour endiguer la crise, a été écartée pour le moment.

Vendredi, l'Italie a été contrainte d'offrir des rendements record pour emprunter 10 milliards d'euros, jugés insoutenables pour la troisième économie de la zone euro.

Proches de 100 dollars le baril cependant, "les cours du pétrole restent étonnamment robustes malgré les vents contraires sur les marchés financiers", ont estimé les analystes de Commerzbank, qui ont expliqué cette résistance par "le recul des stocks pétroliers aux Etats-Unis et les risques qui pèsent sur l'offre".

La France a annoncé qu'elle allait arrêter d'acheter "à titre national" du pétrole à l'Iran, accusé de travailler à la mise au point de l'arme atomique.

rp



(AWP / 25.11.2011 15h41)


Commenter Le brut en baisse à New York, sous le coup de la dette en Europe


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite