Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en hausse à New York, soutenue par le Moyen-Orient

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en légère progression mardi à New York, stimulés par le regain de violences et d'incertitudes au Moyen-Orient, notamment après le nouveau train de sanctions annoncées contre l'Iran.

Vers 14H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour échéance en janvier gagnait 72 cents par rapport à la clôture de lundi, à 97,64 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

Les cours sont en hausse en raison "des inquiétudes sur l'impact que vont avoir les sanctions contre la banque centrale iranienne sur le marché pétrolier", a observé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

A la suite d'un récent rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) indiquant que l'Iran travaillait à la mise au point de l'arme atomique, le Royaume-Uni, le Canada et les Etats-Unis ont annoncé lundi un nouveau tour de vis aux sanctions internationales contre Téhéran, visant en particulier les ressources pétrolières et le secteur pétrochimique du pays.

La France a appelé ses partenaires de geler "dès à présent" les avoirs de la banque centrale et à interrompre les achats de pétrole iraniens.

"Si tout le monde suit (cet appel), l'économie iranienne va être paralysée et cela va causer une pénurie de pétrole en Europe", a souligné Phil Flynn de PFG Best Research, remarquant néanmoins que la Russie et la Chine s'opposaient à toute sanction contre Téhéran.

L'Iran est le deuxième producteur au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et contrôle le stratégique détroit d'Ormuz, par lequel transite près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial.

Les violences en Egypte, qui ont fait 28 morts depuis samedi, pesaient quelque peu sur les cours dans la mesure où "le marché se demande si les changements de régime (dans cette région) vont se poursuivre, ajoutant de l'instabilité", a remarqué M. Lipow.

Les manifestations réclament que les militaires qui tiennent les rênes du pays depuis la chute de Hosni Moubarak en février remettent le pouvoir aux civils au plus vite.

Le pays, qui a un impact limité sur l'offre et la demande, est surtout surveillé par les opérateurs pour le Canal de Suez et le pipeline Sumed, par lequel transitent des tonnes d'or noir, a noté M. Flynn.

Les développements en Syrie et au Yémen étaient en outre sous la loupe du marché.

Dans ce contexte, la révision à la baisse du taux de croissance du PIB des Etats-Unis au troisième trimestre (progression de 2,0% contre 2,5% initialement estimé) n'était pas répercuté immédiatement sur les cours.

jq



(AWP / 22.11.2011 15h51)


Commenter Ouverture en hausse à New York, soutenue par le Moyen-Orient


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite