Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut baisse mais reste au-dessus des 100 dollars (102,18 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient en baisse jeudi matin en Asie, en raison de prises de bénéfices après le bond de la veille, causé par des prévisions de forte diminution des surplus de stocks de brut aux Etats-Unis, ont indiqué les analystes.

Le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre perdait 41 cents à 102,18 dollars dans les premiers échanges électroniques. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre cédait 1,07 USD à 110,81 USD.

"Les prix du brut à New York ont fortement grimpé dans la nuit, pour franchir le seuil psychologique des 100 dollars, pour la première fois depuis juin de cette année", a noté Victor Shum, de Purvin and Gertz, à Singapour.

"Dans ces conditions, des prises de bénéfices ne sont pas surprenantes", a-t-il ajouté. Il estime que les prix devraient rester "à court terme au-dessus des 100 dollars", au regard de la situation des stocks de brut américains.

Le pétrole s'est envolé mercredi après l'annonce d'une modification du réseau d'oléoducs aux Etats-Unis, qui laisse présager une forte diminution des surplus de stocks de brut du pays.

La société canadienne Enbridge va inverser le sens dans lequel circule le brut dans son oléoduc Seaway, dans le sud des Etats-Unis.

A partir du deuxième trimestre 2012, il acheminera l'or noir depuis Cushing (Oklahoma, sud) vers la côte du golfe du Mexique. Cet oléoduc servait jusqu'à présent à alimenter le centre du pays avec le pétrole pompé dans le golfe ou importé via les ports de la côte.

Mais ces dernières années, l'offre a augmenté dans le nord du continent américain, grâce aux techniques de forage dans les couches de schiste et le développement des sables bitumeux au Canada, et il s'agit d'orienter ce brut vers les raffineries concentrées sur les côtes du golfe.

Avec cette modification, "les excès de stocks à Cushing devraient appartenir au passé", a estimé Nic Brown, de Natixis, la veille à New York.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre a terminé mercredi à 102,59 dollars, en hausse de 3,22 dollars par rapport à la veille.

A Londres en revanche, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique, plus sensible à la crise de la dette qui s'amplifie en Europe, avait perdu 30 cents à 111,88 dollars.

rp



(AWP / 17.11.2011 06h26)


Commenter Asie: le brut baisse mais reste au-dessus des 100 dollars (102,18 USD)


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite