Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit sur un bond, à plus de 100 dollars à New York

prix-du-petrole 
:

New York - Le pétrole a été poussé au-dessus de 100 dollars le baril mercredi à New York par une modification du réseau d'oléoducs aux Etats-Unis devant permettre d'écouler vers le sud du pays les abondants stocks de brut pompés dans le nord du pays et les sables bitumeux du Canada.

Ce seuil n'avait plus été franchi depuis début juillet sur le New York Mercantile Exchange. Il a été cassé mercredi à l'annonce par le troisième groupe pétrolier américain, ConocoPhillips, de la vente pour 2 milliards de dollars d'oléoducs. Dans le lot figure le pipeline Seaway, dont il détenait la moitié, une participation valorisée à 1,15 milliard de dollars.

L'acquéreur de cette participation, le canadien Enbridge, a aussitôt indiqué qu'il allait inverser la direction de cet oléoduc de 1078 kilomètres reliant l'Oklahoma (sud des Etats-Unis) au Golfe du Mexique.

A partir du deuxième trimestre 2012, il acheminera l'or noir depuis Cushing (Oklahoma, sud) vers la côte du golfe du Mexique, d'abord 150'000 barils par jours puis 400'000 barils par jour en 2013. Cet oléoduc servait jusqu'à présent à alimenter le centre du pays avec le pétrole pompé dans le golfe ou importé via les ports de la côte.

"C'est un changement important parce que maintenant on va pouvoir déplacer ce pétrole très peu cher, pour faire concurrence aux produits importés", estime Andy Lipow, de la société spécialisée dans l'énergie Lipow Oil Associates, basée à Houston (Texas).

"Il y a 30 ans, quand on importait très peu de pétrole du Canada, on importait le pétrole vers les côtes du golfe et on l'acheminait par pipeline jusqu'à Chicago ou Detroit", dans le nord des Etats-Unis, explique cet expert.

"Depuis une dizaine d'année, on a augmenté nos importations en provenance du Canada. Il est acheminé vers le Sud, le Minnesota, Chicago, Saint-Louis, et maintenant l'Oklahoma, sans être capable de progresser plus bas", ajoute-t-il.

Il sera donc désormais moins cher de transformer le brut de l'Oklahoma, où il s'accumulait, vers les raffineries concentrées sur les côtes du golfe, ce qui devrait permettre de désengorger les stocks accumulés à Cushing, dans l'Oklahoma (sud).

Ce centre de stockage, le plus important du pays, est utilisé pour le brut léger texan, référence du marché new-yorkais. Il se trouve depuis plusieurs années au bord de la saturation.

Dans ce contexte, les prix sont restés depuis un an relativement faibles sur le marché new-yorkais par rapport au Brent échangé à Londres, qui s'est trouvé dopé depuis le début de l'année par les troubles dans le monde arabe et leurs conséquences sur les approvisionnements du marché européen.

L'inversion de l'oléoduc "va contribuer à désengorger le Midwest américain", ont estimé les analystes de JPMorgan.

Pour la banque américaine, l'écart entre les cours du pétrole à New York et à Londres, qui avait atteint 25 dollars pendant l'été, pourrait revenir à un niveau négligeable. Elle a donc relevé ses prévisions de cours, de 97,5 dollars à 118 dollars en moyenne en moyenne.

Ces nouveaux développements reflètent l'évolution du marché pétrolier américain sous l'effet du développement des sables bitumineux de l'Alberta (ouest canadien), troisième réserve mondiale d'or noir. Le premier pays consommateur d'or noir de la planète importe désormais environ 2,5 millions de barils par jour du Canada, cinq fois plus qu'il y a 30 ans.

Ils interviennent aussi alors que le projet de l'oléoduc Keystone XL du groupe TransCanada, visant justement la province canadienne de l'Alberta jusqu'au Golfe du Mexique, a du plomb dans l'aile.

Le département d'Etat avait invoqué la semaine dernière des inquiétudes concernant des zones naturelles fragiles dans les Sand Hills au Nebraska pour remettre à 2013 sa décision sur la construction de cet oléoduc. Le groupe TransCanada a accepté de modifier le tracé de son oléoduc dans cet Etat pour juguler les craintes de l'administration américaine.

rp



(AWP / 17.11.2011 06h21)


Commenter Le brut finit sur un bond, à plus de 100 dollars à New York

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 janvier 2017 à 18:36

Le pétrole stable, les producteurs américains augmentent le …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens, les marchés restant prudent alors que la production américaine augmente...

mardi 17 janvier 2017 à 17:06

Norvège: recul moindre qu'attendu de la production pétrolièr…

Oslo: La production de pétrole de la Norvège, principal producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, a reculé moins qu'attendu en décembre, a...

mardi 17 janvier 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en nette hausse à New York, à 53,28 dollars…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mardi à New York, aidés par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 17 janvier 2017 à 12:44

Le prix du pétrole pourrait se stabiliser, sauf nouvelle vag…

Paris: Le pétrole devrait se stabiliser entre 50 et 60 dollars le baril cette année si la limitation de la production est...

mardi 17 janvier 2017 à 12:38

Le pétrole en hausse avec le recul du dollar

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens, les investisseurs profitant de l'accès de faiblesse du dollar alors que...

mardi 17 janvier 2017 à 04:20

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient mitigés mardi en Asie dans l'attente des données sur les stocks de brut américains et l'investiture...

lundi 16 janvier 2017 à 18:54

Le pétrole stable, inquiétude sur l'avenir de l'accord sur l…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient lundi en fin d'échanges européens, alors que l'Arabie saoudite s'est déjà exprimée contre un renouvellement...

lundi 16 janvier 2017 à 18:52

France: les prix des carburants en léger repli la semaine pa…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement diminué la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 janvier 2017 à 15:16

Shell-Gabon va vendre ses actifs, grève des salariés inquiet…

Libreville: Le géant pétrolier Shell va céder sa filiale au Gabon, provoquant l'inquiétude de ses 400 salariés qui ont menacé lundi de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite