Menu
RSS

Le baril de brut se rapproche des 100 dollars à New York

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole reprise de vendredi soir</preprise de vendredi soir:

reprise de vendredi soir


New York - Les prix du pétrole ont de nouveau progressé vendredi, évoluant à leurs plus hauts niveaux depuis trois mois et demi à New York à la faveur de progrès dans la transition à la tête de l'Italie et de la Grèce.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre a terminé à 98,99 dollars, en hausse de 1,21 dollar par rapport à la veille. Les cours ont atteint au plus fort de la séance 99,20 dollar, niveau inédit depuis le 27 juillet.

"Les 100 dollars constituent la prochaine cible" pour les cours du brut sur le marché new-yorkais, a estimé John Kilduff, d'Again Capital, relevant cependant "une certaine résistance psychologique" à l'approche de ce seuil très surveillé.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a gagné 45 cents à 114,16 dollars.

"Comme l'Italie a adopté son plan d'austérité et que la situation s'apaise en Grèce, (le marché pétrolier) est capable de monter sur la base de ses gains enregistrés pendant la semaine", a expliqué John Kilduff.

Les places financières se sont montrées soulagées après l'adoption par le Sénat italien du train de mesures promises à l'Union européenne pour réduire la dette et relancer la croissance. Ce vote ouvre la voie à son adoption définitive dès samedi par la Chambre des députés puis au départ de Silvio Berlusconi.

En Grèce, le nouveau Premier ministre Lucas Papademos a mis fin à plusieurs jours de suspense en constituant son gouvernement de coalition, où le ministère-clé des Finances reste à Evangélos Vénizélos, poids lourd de l'équipe sortante.

Aux Etats-Unis, le premier pays consommateur d'or noir, les investisseurs ont été agréablement surpris par l'amélioration du moral des ménages, l'indice de l'Université du Michigan qui le mesure progressant plus que prévu.

"Le dernier élément", qui explique la hausse des prix, "ce sont les inquiétudes concernant l'Iran et les informations sur ses ambitions nucléaires", a relevé John Kilduff.

Des responsables israéliens ont agité ces derniers jours la menace d'une attaque contre les installations nucléaires iraniennes, alors que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a fait part de ses "sérieuses inquiétudes" quant à une "possible dimension militaire" du programme nucléaire iranien.

Par ailleurs, "le marché est de plus en plus inquiet de la faiblesse de l'offre de produits distillés" aux Etats-Unis, qui devient "dangereusement basse", a relevé Phil Flynn, de PFG Best.

Les réserves américaines de distillats, très surveillées à l'approche de l'hiver car elles incluent le fioul de chauffage, sont désormais 15% plus faibles qu'il y a un an, dans le bas de la fourchette moyenne pour cette période de l'année, selon les derniers chiffres du gouvernement américain.

Vu la situation de l'offre et de la demande dans le monde, "sans les inquiétudes macroéconomiques, les prix du pétrole auraient déjà atteint des records", ont avancé les analystes de Barclays Capital.

"Le risque d'une poussée des prix est renforcé par le retour de l'Iran comme source d'inquiétude, avec la menace d'une escalade et de perturbations au marché pétrolier", ont-ils ajouté.

rp



(AWP / 14.11.2011 06h21)


Commenter Le baril de brut se rapproche des 100 dollars à New York

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 juin 2017 à 07:48

Le pétrole remonte timidement en Asie

Hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, vendredi en Asie, poursuivant une remontée amorcée la veille après avoir...

jeudi 22 juin 2017 à 20:57

Pause dans le plongeon du pétrole

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement monté jeudi, marquant une pause dans la dégringolade qu'ils ont subie depuis fin...

jeudi 22 juin 2017 à 17:56

Le pétrole se reprend un peu mais reste très affaibli

Londres: Les cours du pétrole se reprenaient un peu jeudi en fin d'échanges européens, mais restaient proches du plus bas en plus...

jeudi 22 juin 2017 à 15:41

Pétrole: les réductions de l'offre à leur plus haut niveau e…

Koweït: Le ministre koweïtien du Pétrole Essam al-Marzouk a annoncé jeudi que la conformité des pays producteurs aux réductions de l'offre avait...

jeudi 22 juin 2017 à 15:28

Le pétrole marque une pause dans sa dégringolade à l'ouvertu…

New York: Les cours du pétrole tentaient un léger rebond jeudi à l'ouverture, progressant un peu alors qu'ils avaient encore nettement chuté...

jeudi 22 juin 2017 à 12:48

Le pétrole tente de se reprendre après une nouvelle dégingol…

Londres: Les prix du pétrole montait un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir de nouveau dégringolé la...

jeudi 22 juin 2017 à 06:02

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter jeudi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur l'excès d'offre mondiale et d'incapacité apparente...

mercredi 21 juin 2017 à 21:05

Le pétrole au plus bas de l'année face aux doutes sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi mercredi leur dégringolade, tombant à leur plus bas depuis le début de l'année...

mercredi 21 juin 2017 à 18:23

Le pétrole reste plombé par l'offre malgré la baisse des sto…

Londres: Les cours du pétrole ne parvenaient pas à se reprendre mercredi en fin d'échanges européens, malgré la baisse des réserves américaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite