Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en net rebond à l'ouverture à New York

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole montaient fermement jeudi à l'ouverture à New York, profitant du rebond général des marchés financiers, qui s'accrochaient à quelques nouvelles rassurantes concernant la crise italienne.

Vers 14H15 GMT (15h15 HEC), sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre s'échangeait à 95,20 dollars, en hausse de 1,46 dollar par rapport à la veille.

Dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance à la criée, les cours ont atteint 97,90 dollars, leur plus haut niveau depuis le 1er août.

"Inévitablement, les marchés enregistrent un rebond élastique après la chute des Bourses et de l'euro" mercredi, a résumé Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

Les places financières avaient subi un mouvement de panique mercredi face à l'envolée des taux obligataires italiens, qui font craindre aux investisseurs que la troisième économie de la zone euro se trouvent à son tour emportée par la crise de la dette.

Mais jeudi, Rome a pu lever 5 milliards d'euros sur les marchés, comme souhaité. Si les taux se sont envolés, les observateurs ont été soulagés de constater que l'opération avait attiré une forte demande de la part des investisseurs.

Les places financières semblaient également apprécier les informations indiquant que Mario Monti, économiste respecté âgé de 68 ans, pourrait être mandaté dès ce week-end en vue de former un gouvernement d'union nationale.

Même dans le marasme de mercredi, le marché du pétrole avait affiché une certaine résistance, le baril cédant seulement 1,06 dollar, soutenu par une diminution surprise des stocks de brut aux Etats-Unis, a relevé Tom Bentz, de BNP Paribas.

"Le pétrole reste orienté à la hausse à court terme, il n'y a rien pour l'arrêter, surtout si certaines inquiétudes concernant l'Europe disparaissent", a-t-il estimé.

Dans son rapport mensuel, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a pour le troisième mois consécutif révisé à la baisse ses prévisions de demande mondiale de pétrole pour 2011 et 2012 en raison de la crise, de manière relativement marginale.

fah



(AWP / 10.11.2011 15h46)


Commenter Le brut en net rebond à l'ouverture à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite