Menu
RSS
A+ A A-

En hausse, tiraillé entre la BCE et les incertitudes sur la Grèce

prix-du-petrole LOndres LOndres : Les cours du pétrole grimpaient jeudi en fin d'échanges européens, dans un marché soutenu par une baisse surprise du taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE), mais toujours agité par les incertitudes sur la Grèce et les perspectives économiques de la zone euro.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre s'échangeait à 110,08 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 88 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance progressait de 1,36 dollar à 93,87 dollars.

"Les prix du pétrole ont trouvé un certain soutien dans le rebond des Bourses européennes, après la décision surprise de la BCE", ainsi dans un accès de faiblesse du billet vert, qui rend plus attractifs les achats de brut libellés en dollars, expliquait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

La Banque centrale européenne (BCE) a abaissé son principal taux directeur à 1,25%, contre 1,5% précédemment, le nouveau président de l'institution Mario Draghi tout en faisant état de "risques intensifiés" et d'"incertitudes persistantes" sur l'économie de la zone euro.

Les Bourses se sont trouvées revigorées par la baisse surprise du taux, semblant faire peu de cas des inquiétudes sur les perspectives de la croissance en zone euro, entraînant d'autres investissements à risque, comme l'or noir, dans leur sillage.

Pour autant, "les échanges restent dominés par la nervosité, car la situation de la zone euro est toujours chaotique et pleine d'incertitudes, et l'attention des investisseurs se tourne en particulier vers la Grèce", poursuivait Myrto Sokou.

La Grèce a été sommée mercredi par les dirigeants européens de préciser si elle souhaitait ou non rester dans la zone euro, alors que la décision du Premier ministre grec Georges Papandréou d'organiser un referendum sur le plan de sauvetage européen a ouvert une grave crise politique à Athènes tout en compromettant la poursuite de l'aide internationale au pays.

"Un rejet (du plan) via un non à un référendum, la tenue d'élections (anticipées) ou une absence de majorité en faveur du plan signifie la sortie de l'euro", a mis en garde M. Papandréou jeudi devant le Parlement grec.

L'espoir d'un abandon de ce referendum, une possibilité évoquée par M. Papandréou lui-même jeudi lors d'un conseil des ministres, avait plus tôt jeudi contribué à alimenter le rebond des marchés.

"Dans l'ensemble, les développements macroéconomiques l'emportent sur les fondamentaux du marché pétrolier", et en raison des développements grecs, de "l'attention portée au G20 mais aussi d'indicateurs américains, les cours du baril devraient rester très volatils jusqu'au week-end, tempérait de son côté Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Un sommet de deux jours des chefs d'Etat et de gouvernement du G20 se tenait jeudi et vendredi à Cannes (sud de la France), dominé par la situation de la Grèce et la gestion de la crise de la dette européenne.

Aux Etats-Unis, le rapport mensuel sur l'emploi et le chômage sera publié vendredi: décortiqué par les investisseurs, il est considéré comme un baromètre de la santé économique du pays, premier consommateur mondial de brut.

L'annonce jeudi d'une baisse plus forte qu'attendu des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis sur la dernière semaine d'octobre, était jugée de bon augure par les analystes.

ds



(AWP / 03.11.2011 18h46)


Commenter En hausse, tiraillé entre la BCE et les incertitudes sur la Grèce


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 juillet 2017 à 15:33

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:23

Le pétrole poursuit sa progression à l'ouverture à New York

New York: Le prix du pétrole coté à New York progressait légèrement vendredi à l'ouverture, continuant à profiter du recul des stocks...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:12

Chevron renoue avec les bénéfices au 2T grâce aux économies

New York: La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a...

vendredi 28 juillet 2017 à 14:41

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux a…

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse...

vendredi 28 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole monte grâce à un dollar faible

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par le dollar et par l'Opep, avant des...

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite