Menu
RSS
A+ A A-

La demande restera élevée après un retour de la Libye (Koweït)

prix-du-petrole Koweit Koweit : Le ministre koweïtien du Pétrole, Mohammad al-Bassiri, a estimé lundi que la demande mondiale de brut devrait rester élevée et mettre davantage de pression sur l'offre, même après un retour de la Libye à son niveau de production d'avant la crise.

"Le retour de la Libye est encore très lent et devrait prendre du temps pour atteindre la production antérieure à la crise", qui a conduit à la chute du régime de Mouammar Kadhafi, a déclaré le ministre aux journalistes en marge d'un forum financier au Koweït.

"Mais indépendamment du fait que la Libye retrouve ou pas sa production, le marché mondial va continuer à avoir besoin de davantage de pétrole (...), mettant la pression sur les producteurs de l'Opep", a-t-il ajouté.

Il a rappelé que selon des estimations de l'Opep, la demande mondiale devrait croître de 1 à 1,5 million de barils par jour (mbj) "pour le reste de cette année et le début de l'année prochaine".

Le ministre a indiqué que le Koweït avait continué en octobre à produire 2,9 mbj, un niveau atteint en septembre, ajoutant que l'émirat, membre de l'Opep, était "capable de maintenir ce niveau de production".

Tous les pays non membres de l'Opep et la plupart des producteurs du cartel produisent à leur pleine capacité et "seule l'Arabie saoudite, le Koweït et les Emirats arabes unis ont encore une capacité de réserve", a noté M. Bassiri, ajoutant que sans cette augmentation de la production, les prix auraient été beaucoup plus élevés.

Les cours du pétrole étaient en hausse modérée lundi matin en Asie, les investisseurs s'accordant du répit après l'envolée qui a succédé à l'annonce par les Européens d'une entente pour résoudre la crise de la dette.

Le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre s'octroyait 14 cents à 93,46 USD dans les premiers échanges électroniques. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre gagnait 21 cents à 110,12 USD.

tt



(AWP / 31.10.2011 13h31)


Commenter La demande restera élevée après un retour de la Libye (Koweït)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

mardi 15 août 2017 à 18:09

Le pétrole recule devant un affaiblissement de la demande mo…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, la faiblesse de la demande mondiale et l'inquiétude d'une nouvelle augmentation...

mardi 15 août 2017 à 15:42

Le pétrole ouvre en baisse à New York, les craintes sur la L…

New York: Les cours pétroliers ont ouvert en baisse mardi à New York, poursuivant leur net recul de la veille au moment...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite