Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en repli à New York en attendant le sommet européen

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en léger recul mercredi à New York dans un marché qui observait une pause après deux séances de forte hausse, en attendant la tenue du sommet européen crucial sur l'avenir de la zone euro.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre se repliait de 13 cents à 93,04 dollars sur le New York Mercantile Exchange par rapport à la veille.

Les cours "continuent de répondre aux gros titres en provenance d'Europe dans le dossier de la crise de la dette après deux jours de forte pression", a remarqué Andy Lipow, du cabinet Lipow Oil Associates.

Les dirigeants de la zone euro doivent achever un marathon entamé vendredi et se retrouver mercredi soir à Bruxelles pour boucler un plan permettant d'enrayer la crise de la dette et de sauver la monnaie commune, sur fonds d'inquiétudes grandissantes au sujet de l'Italie.

"Bien que le plus probable reste une décote de la dette grecque (de l'ordre de 50%), il n'y aura aucune annonce immédiate à propos du versement de plus d'argent dans un fond de sauvetage devant renforcer la confiance et éviter d'autres défauts", a estimé Matt Smith, de Capital Summit.

Le brut coté à New York (WTI) a bondi de près de 6 dollars depuis vendredi, atteignant un record depuis début août, porté par un regain d'optimisme sur un éventuel dénouement en Europe, ainsi que par un indicateur meilleur qu'attendu en Chine.

"Les derniers mouvements sur les cours du WTI (...) montrent que le WTI se rapproche enfin de là où il devrait être selon ses fondamentaux", a souligné Barclay's Capital.

Cette hausse traduit en outre la chute continue des réserves au principal terminal pétrolier des Etats-Unis, à Cushing dans l'Oklahoma (sud), depuis le début de la révolte libyenne, a relevé Phil Flynn, de PFG Best Research.

"En avril, les stocks de Cushing étaient de 41,9 millions de barils et sont désormais proches de 31,1 millions", a-t-il rappelé.

Dans ce contexte, les chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE), attendus à 14H30 GMT, seront scrutés avec attention.

Les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablaient sur une hausse de 400'000 barils des réserves de brut américaines lors de la semaine achevée le 21 octobre, une baisse de 1,6 million de barils des stocks d'essence, et un recul de 1,8 million de barils des stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage).

rp



(AWP / 26.10.2011 15h45)


Commenter Le brut ouvre en repli à New York en attendant le sommet européen


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite