Menu
RSS

Le brut accélère ses gains, dans un marché rassuré par la zone euro

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole accéléraient leurs gains lundi en fin d'échanges européens, remontant à New York au-dessus de 90 dollars le baril pour la première fois depuis plus d'un mois, dans un marché rassuré par les grandes lignes d'un plan de sortie de la crise des dettes en zone euro.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre s'échangeait à 111,21 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,66 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre, dont c'est le second jour comme contrat de référence, bondissait de 3,22 dollars à 90,62 dollars.

Il remontait au-dessus du seuil de 90 dollars pour la première fois depuis le 15 septembre, grimpant même vers 15H45 GMT jusqu'à 90,86 dollars - un plus haut depuis début août.

"Aucune solution définitive n'a émergé au sommet européen de dimanche, et il faudra patienter jusqu'à la réunion de mercredi. Mais le monde ne s'est pas écroulé pour autant et le marché reste soutenu par la perspective d'une décision simplement retardée", observait Olivier Jakob, analyste du cabinet Petromatrix.

Réunis dimanche à Bruxelles, les dirigeants européens ont tracé les grandes lignes d'un plan de sortie de crise de la dette qui menace la zone euro, malgré des désaccords persistants sur les modalités d'un renforcement du Fonds de soutien de la zone euro (FESF).

Ils ont cependant repoussé toute décision à un nouveau sommet européen, prévu mercredi et qui se veut cette fois décisif.

"Il y a eu quelque signaux encourageants sur les grandes lignes de ce plan de sauvetage potentiel, ce qui a apporté un peu de soutien à l'euro" et tirait les places boursières vers le haut, soulignait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

L'affaiblissement du dollar face à un euro revigoré rendait plus attractifs les achats de pétrole, libellé dans la monnaie américaine.

"Mais la situation de la zone euro reste très précaire, et l'incertitude devrait générer pas mal de nervosité dans les échanges sur le marché pétrolier" d'ici à la réunion de mercredi, avertissait Mme Sokou.

"Le niveau des désaccords entre les responsables européens reste extrême et le processus de décision est pour le mieux chaotique", abondait M. Jakob.

Le moral des investisseurs était cependant soutenu par l'espoir d'une reprise de la demande énergétique en Chine, deuxième consommateur de brut dans le monde.

Selon un indice PMI préliminaire de la banque HSBC publié lundi, au plus haut depuis cinq mois, l'activité manufacturière chinoise est repartie à la hausse au mois d'octobre après trois mois de contraction successifs.

"Cela renforce la confiance du marché et l'appétit pour les actifs jugés plus risqués", dont les matières premières, relevait Myrto Sokou.

Toutefois, "la remontée de l'indice PMI peut apaiser les inquiétudes d'une contraction violente de l'économie chinoise, mais une longue période de ralentissement marqué est toujours à attendre", tempérait Julian Jessop, analyste de Capital Economics.

Par ailleurs, les opérateurs surveillaient la situation en Arabie saoudite, premier producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Le décès samedi du prince héritier saoudien Sultan ben Abdel, pourrait aiguiser l'attention du marché sur les problèmes de succession à la tête du Royaume saoudien, estimait Commerzbank.

rp



(AWP / 24.10.2011 18h31)


Commenter Le brut accélère ses gains, dans un marché rassuré par la zone euro

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 26 avril 2017 à 07:21

Les cours du pétrole reculent légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse mercredi après l'annonce d'estimations d'une hausse des réserves américaines de brut.

mardi 25 avril 2017 à 21:04

Le pétrole termine en légère hausse mais reste déprimé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement progressé mardi, ne parvenant guère à sortir de la torpeur dans laquelle ils...

mardi 25 avril 2017 à 18:13

Le pétrole recule un peu, le marché attend les réserves amér…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la baisse mardi en fin d'échanges européens, les marchés avançant au pas à la veille...

mardi 25 avril 2017 à 15:26

Sans élan, le pétrole stagne à l'ouverture à New York

New York: Le pétrole stagnait à l'ouverture à New York mardi, le marché se montrant peu enclin à la prise de risque...

mardi 25 avril 2017 à 12:25

Le pétrole peine à rebondir, la Russie inquiète les marchés

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, la Russie refusant de se joindre aux pays de l'Opep...

mardi 25 avril 2017 à 09:35

Norvège: la production pétrolière augmente en mars

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, a progressé en mars, à 1,734 million...

mardi 25 avril 2017 à 07:18

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole a rebondi mardi en Asie en dépit d'incertitudes sur la capacité de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

lundi 24 avril 2017 à 20:56

Le pétrole termine en baisse, souffrant toujours des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi à New York, les investisseurs continuant à s'inquiéter du haut...

lundi 24 avril 2017 à 18:18

Le pétrole repart en petite baisse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse lundi en fin d'échanges européens, dans un marché ballotté entre inquiétudes liées à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite