Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York, soutenu par les sommets de l'UE

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en hausse lundi à New York, soutenus par l'avancée des discussions en zone euro et par un indicateur économique encourageant en Chine, deuxième consommateur mondial d'or noir.

Vers 13H25 GMT, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre gagnait 75 cents à 88,15 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

"La confiance s'est améliorée (sur les marchés), en dépit de l'absence d'éléments solides émanant du sommet de l'UE ce week-end, grâce à la perspective d'une solution définitive à la crise de la dette mercredi", ont noté les analystes de Commerzbank

Une résolution "est en cours", a ajouté Matt Smith de Summit Energy. Toutefois, les discussions au sein de l'Eurogroupe "laissent les marchés indécis et en situation délicate".

Réunis dimanche à Bruxelles, les dirigeants européens ont tracé les grandes lignes d'un plan de sortie de crise de la dette qui menace la zone euro, malgré des désaccords persistants sur les modalités d'un renforcement du Fonds de soutien de la zone euro (FESF).

Le président français Nicolas Sarkozy a toutefois averti qu'il faudrait "encore de longues heures de discussions" pour parvenir à une solution définitive mercredi, au cours d'un nouveau sommet européen qui se veut cette fois décisif.

"Cet optimisme n'est pas justifié et le risque de baisse des cours du pétrole reste élevé", a souligné Commerzbank.

Le moral des investisseurs était par ailleurs soutenu par la reprise de la demande énergétique en Chine, dont la croissance accuse un net ralentissement depuis plusieurs mois.

Selon un indice PMI préliminaire de la banque HSBC publié lundi, au plus haut depuis cinq mois, l'activité manufacturière chinoise est repartie à la hausse au mois d'octobre après trois mois de contraction successifs.

Citant un haut responsable chinois, Phil Flynn, de PFG Best Research, a fait valoir que Pékin avait "pris des mesures pour ralentir l'inflation".

"Ceci peut signifier soit que la demande en pétrole a nettement progressé, soit que les Chinois sont en train de puiser dans leurs réserves, qui vont devoir être remplies de nouveau", a-t-il noté.

Par ailleurs, les analystes soulignaient l'incertitude après le décès samedi du prince héritier Sultan ben Abdel d'Arabie saoudite, alors que le royaume est le premier producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Sa succession pourrait entraîner une certaine instabilité, ont mis en garde plusieurs observateurs.

tt



(AWP / 24.10.2011 15h55)


Commenter Le brut en hausse à New York, soutenu par les sommets de l'UE


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite