Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte légèrement dans un marché où la prudence reste de mise

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché dominé par la prudence, les difficultés de la zone euro et les craintes concernant l'économie américaine tempérant la large baisse des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée la veille.

Vers 10H15 GMT (12H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre s'échangeait à 109,02 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 63 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre, dont c'est le dernier jour de cotation, grimpait quant à lui de 33 cents à 86,44 dollars.

Les investisseurs renouaient avec l'attentisme avant un sommet de l'Union européenne (UE) dimanche à Bruxelles, où doit être discuté un renforcement de la capacité du Fonds de secours aux pays en difficultés de la zone euro (FESF) entre 1000 et 2000 milliards d'euros.

L'Allemagne montre de fortes réticences sur la question "et ne semble pas s'être encore entendue avec la France sur la force de frappe du FESF. Ils ne se sont pas encore accordés non plus sur l'étendue du sacrifice qui sera imposé aux créanciers privés de la Grèce", commentait David Hufton, analyste du courtier PVM.

Le rôle du FESF dans une recapitalisation des banques européennes fait également toujours débat entre les deux pays. Le président français Nicolas Sarkozy s'est rendu mercredi soir à Francfort pour y rencontrer la chancelière Angela Merkel mais rien n'a filtré sur la teneur des discussions.

"Mercredi, au fur et à mesure de la journée", les espoirs des opérateurs se sont estompés "alors qu'il devenait clair que les dirigeants européens étaient encore dans le brouillard" à quelque jours d'un sommet européen crucial, indiquait David Hufton.

Le Livre beige de la banque centrale américaine, publié mercredi, "a encore ajouté à la morosité ambiante, en dépeignant un tableau plutôt inquiétant de l'environnement économique aux Etats-Unis", premier consommateur de brut de la planète, poursuivait M. Hufton.

"L'activité économique d'ensemble a continué de progresser en septembre" mais la croissance n'est que "modeste" ou "légère" dans de "nombreuses" régions, a indiqué ce rapport de conjoncture diffusé toutes les six semaines environ.

Dans ce contexte, l'annonce mercredi d'une forte et inattendue chute, de 4,7 millions de barils, des stocks de brut aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 14 octobre n'a pas réussi à rasséréner les investisseurs sur la solidité de la demande énergétique américaine.

"Certes, cela suggère que l'équilibre entre l'offre et la demande (de brut) se tend aux Etats-Unis", ce qui est de nature à soutenir les cours, "mais à y regarder de plus près, cette forte baisse s'explique principalement par un recul des importations de brut" du pays alors que la demande n'est pas en hausse, soulignaient les experts de Commerzbank.

fah



(AWP / 20.10.2011 12h46)


Commenter Le brut monte légèrement dans un marché où la prudence reste de mise


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite