Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en forte hausse à New York, porté par la réunion du G20

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en forte hausse vendredi à New York, portés par l'espoir suscité par la réunion du G20 qui s'ouvre à Paris, les marchés spéculant sur le fait que les grands argentiers de la planète vont trouver une solution à la crise de la dette européenne.

Vers 13H25 GMT, le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre gagnait 3,02 dollar par rapport à la clôture de la veille, à 87,25 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les investisseurs "répondent assez bien à la réunion du G20. (...) Ils spéculent fortement sur le fait que l'Europe va parvenir à contenir sa crise de la dette", a expliqué Bart Melek, analyste de TD Securities à Toronto.

Les ministres des Finances et les présidents des banques centrales des pays riches rassemblés au sein du G20 doivent se retrouver vendredi et samedi à Paris pour évoquer notamment la question de la recapitalisation des banques européennes afin de leur permettre d'effacer une part plus importante que prévu de la dette grecque.

Les discussions portent notamment sur "une annonce de nature à doper la confiance" et qui devrait être faite lors du sommet des chefs d'Etats et de gouvernement du G20 à Cannes (sud-est de la France), a souligné Phil Flynn, de PFG Best Research, citant le journal Financial Times.

En revanche, a mis en garde Bart Melek, "il ne faut pas que (les dirigeants du G20) se ratent" lors de la rencontre de Paris.

Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric), a salué pour sa part "le plan pour consolider l'économie européenne et stopper la contagion de la crise de la dette que sont en train de peaufiner les dirigeants européens".

Autre facteur à la hausse, "les très bons chiffres sur les ventes au détail aux Etats-Unis", selon M. Melek.

Les ventes de détail ont connu en septembre leur progression la plus forte en sept mois, selon des chiffres du département du Commerce, tirées en particulier par le secteur automobile qui a connu une hausse de 3,6%, sans équivalent en un an et demi.

Elles ont progressé de 1,1% par rapport au mois d'août, alors que les analystes tablaient sur une progression de 0,6%. En glissement annuel, leur hausse a été de 7,9%.

tt



(AWP / 14.10.2011 15h56)


Commenter Le brut ouvre en forte hausse à New York, porté par la réunion du G20


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite