Menu
RSS
A+ A A-

Cinquième séance de hausse d'affilée pour le brut à New York

prix-du-petrole 
:

New York - Les prix du pétrole ont progressé pour la cinquième séance d'affilée mardi à New York, le marché continuant de reprendre confiance dans les perspectives économiques mondiales alors que les dirigeants européens tentent de mettre un terme à la crise de la dette.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre a terminé à 85,81 dollars, en hausse de 40 cents par rapport à la veille.

Les cours, qui affichent une envolée de plus de dix dollars en cinq séances, ont démarré la séance en repli, avant de connaître une journée hésitante, à l'image du marché boursier new-yorkais.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a gagné 1,78 dollar à 110,73 dollars.

"En fin de compte, le pétrole continue d'être soutenu par le message qui nous parvient d'Europe: les gouvernements vont faire tout ce qu'ils peuvent pour stabiliser le système bancaire", a expliqué Bart Melek, de TD Securities.

Le marché se montre "moins inquiet de la possibilité d'un profond ralentissement (économique) dans le monde, en raison des changements de politique en Europe", a-t-il poursuivi, constatant un apaisement de "l'impression de fin du monde" qui avait fait plonger les cours à leur plus bas niveau depuis un an à New York début octobre.

Le marché pétrolier, comme l'ensemble des places financières, est resté suspendu à l'actualité sur le continent européen, les investisseurs retenant leur souffle avant un vote crucial en Slovaquie sur le renforcement du dispositif des pays de la zone euro face à la crise de la dette.

En attendant ce verdict, les intervenants du marché ont été confortés par le feu vert des créanciers de la Grèce (Commission européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) au déblocage, prévu "début novembre", d'une nouvelle tranche d'aide financière à Athènes.

"Certains statistiques économiques aux Etats-Unis ont été encourageantes et les nouvelles en Europe indiquent que les dirigeants travaillent à un plan (pour résoudra la crise de la dette, NDLR), cela a permis à un certain optimisme de revenir sur le marché", a constaté Tom Bentz, de BNP Paribas.

Mais "les inquiétudes persistent. Maintenant que les prix sont revenus à 85 dollars, il en faut plus sur le plan fondamental (offre et demande, NDLR) pour que la hausse se poursuive", a prévenu l'analyste.

Face aux perspectives sombres pour l'économie, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a abaissé mardi ses prévisions de demande mondiale de brut en 2011 et 2012 pour le troisième mois d'affilée.

Le cartel évalue désormais à 87,81 millions de barils par jour (mb/j) la demande de brut pour 2011, alors qu'il l'estimait à 87,99 mb/j il y a un mois. Par rapport à 2010, cela représente encore une croissance de 0,88 mb/j.

Pour 2012, il mise sur une demande de 89,01 mb/j, contre 89,26 mb/j annoncés en septembre.

A Londres, le secrétaire général de l'Organisation Abdallah El-Badri a jugé le marché pétrolier "équilibré" et les prix du baril "raisonnables".

Sur le plan de l'offre, une grève des douaniers menaçaient d'interrompre les exportations de brut du Koweït, le troisième pays producteur de l'Opep.

rp



(AWP / 12.10.2011 06h21)


Commenter Cinquième séance de hausse d'affilée pour le brut à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 décembre 2017 à 18:24

Fin des hydrocarbures: le Sénat rejette à nouveau le texte s…

Paris: Le Sénat à majorité de droite a rejeté à nouveau lundi le projet de loi sur la fin de la recherche...

lundi 18 décembre 2017 à 18:06

Le pétrole monte un peu, le marché avance à tâtons

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi en fin d'échanges européens dans un marché sans direction forte après avoir intégré la...

lundi 18 décembre 2017 à 17:58

Les prix des carburants quasi stables en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises sont restés quasi stables la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 18 décembre 2017 à 17:11

Statoil investit jusqu'à 2,9 mds USD dans un champ de Petrob…

Oslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a annoncé lundi l'acquisition de 25% du champ Roncador exploité par le brésilien Petrobras dans le...

lundi 18 décembre 2017 à 16:06

La holding russe Sistema va payer des dommages record à Rosn…

Moscou: La justice russe a confirmé lundi en appel la condamnation de la holding Sistema à verser des dommages gigantesques au géant...

lundi 18 décembre 2017 à 15:32

Le pétrole new-yorkais ouvre en hausse, suit la grève au Nig…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais avançait à l'ouverture lundi, suivant la situation au Nigéria où l'entrée en grève de travailleurs...

lundi 18 décembre 2017 à 12:20

Brésil: nouvelle étape pour Total sur le champ de pétrole Li…

Paris: Le groupe français Total a annoncé lundi avoir pris sa décision d'investissement pour lancer le développement "à grande échelle" du champ...

lundi 18 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le nombre de puits actifs aux Etats-Unis a…

Londres: Les prix du pétrole profitaient lundi en cours d'échanges européens de la faiblesse du dollar et de la baisse du nombre...

lundi 18 décembre 2017 à 06:10

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par le recul du nombre des puits de pétrole en...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite