Menu
RSS
A+ A A-

Le brut reprend son souffle dans un marché sans grande direction

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole perdaient du terrain mardi en cours d'échanges européens, dans un marché optant pour la prudence, mais n'effaçaient qu'une partie des gains engrangés la veille sur fond d'optimisme sur une résolution prochaine de la crise de la dette en zone euro.

Vers 10H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échangeait à 108,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 76 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 76 cents à 84,66 dollars.

Lundi, les prix du brut avaient nettement accentué un mouvement de rebond amorcé en fin de semaine précédente, aidés par l'annonce, à la suite d'une rencontre dimanche avec la chancelière allemande Angela Merkel, du président français Nicolas Sarkozy sur "des réponses durables, globales et rapides", notamment sur la question d'une recapitalisation des banques, avant la réunion du G20 prévue les 3 et 4 novembre.

Les déclarations franco-allemandes alimentaient un regain d'espoir sur la situation en zone euro et ravivaient l'appétit des investisseurs pour les actifs jugés plus risqués, contribuant ainsi à faire grimper solidement de concert les places boursières, l'euro et les marchés de matières premières.

Valeur considérée comme sûre par les investisseurs, le billet vert avait ainsi nettement plié lundi, tombant à 1,3699 dollar pour un euro, son niveau le plus faible depuis le 21 septembre, soutenant la hausse des cours du brut.

Le prix du Brent a même côtoyé lundi 110 dollars pour la première fois depuis deux semaines et demie, alors que l'affaiblissement du billet vert rend plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

De plus, les cours limitaient leur repli mardi, alors que "les engagements franco-allemands (...) alimentent toujours un regain d'optimisme des marchés, ce qui pousse les investisseurs à se tourner de nouveau vers les matières premières", commentaient les analystes du cabinet viennois JBC.

Et ce malgré une légère tentative de rebond du billet vert.

Sur le plan de l'offre, des mouvements de grève au Nigeria et au Koweït provoquaient mardi des perturbations sur les exportations de pétrole des deux pays, mais ces deux mouvements ne devraient avoir qu'une durée, et donc un impact, limités, relevait Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

sm



(AWP / 11.10.2011 13h01)


Commenter Le brut reprend son souffle dans un marché sans grande direction


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite