Menu
RSS
A+ A A-

Le brut grimpe à plus de 85 dollars à New York

prix-du-petrole 
:

New York - Les prix du pétrole ont de nouveau fortement augmenté lundi à New York, dopés par la volonté de la France et de l'Allemagne de régler la crise de la dette publique en Europe dans les semaines à venir, en commençant par renforcer les banques de la région.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre a terminé à 85,41 dollars, en progression de 2,43 dollars par rapport à vendredi.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a gagné 3,07 dollars à 108,95 dollars.

"Le marché reste pris dans la même dynamique en marche depuis plusieurs semaines: la crise de la dette en zone euro. Maintenant qu'une solution semble se profiler pour les semaines à venir, cela ramène du calme sur le marché et de l'espoir concernant les perspectives économiques et de demande", a commenté John Kilduff, d'Again Capital.

Réunis dimanche à Berlin, le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière Angela Merkel ont promis une réponse à la crise avant le début novembre et souligné leur accord "complet" sur une recapitalisation des banques.

"Cela a calmé le marché. On va certainement voir du scepticisme émerger mais pour l'instant le marché prend au mot le fait qu'ils aient un accord pour trouver une solution", a estimé M. Kilduff.

Les Bourses européennes ont fini sur de fortes progressions et le dollar a baissé face à l'euro, rendant le brut, libellé en monnaie américaine, plus intéressant pour les acheteurs munis d'autres devises.

Les cours de l'or noir, qui avaient plongé mardi dernier sous 75 dollars à New York, au plus bas depuis un an, affichent un rebond de plus de dix dollars en moins d'une semaine.

"Le marché continue d'afficher un fort optimisme sur le plan de l'économie, engendré par les chiffres de l'emploi vendredi aux Etats-Unis", qui ont montré une accélération des embauches plus importante que prévu en septembre, a expliqué Jason Schenker, de Prestige Economics.

"Je pense aussi que les stocks de brut ont probablement diminué aux Etats-Unis" sur la semaine écoulée, une diminution de l'offre qui soutient les prix, a-t-il ajouté.

Les dernières statistiques hebdomadaires du gouvernement américain, publiées mercredi, avaient révélé une chute surprise et massive (-4,7 millions de barils) des stocks de brut, qui avait largement contribué à la hausse des cours.

Toujours sur le front de l'offre, l'Arabie saoudite, le plus important producteur de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), a annoncé samedi avoir réduit sa production de brut à 9,39 millions de barils par jour (mbj) en septembre contre 9,8 mbj le mois précédent, a rapporté Dow Jones Newswires.

Les analystes de Barclays Capital ont noté en outre ailleurs une série de perturbations dans la production d'importants pays producteurs, notamment au Nigeria et en Irak où la production du champ de Roumaïla a été interrompue samedi après deux explosions. Elle a retrouvé lundi son niveau normal.

"Même si les inquiétudes macroéconomiques devraient limiter la hausse des prix à court terme, nous pensons que la probabilité d'une progression des cours, une fois les craintes apaisées, est très forte vu les fondamentaux très solides" sur le plan de l'offre et de la demande, ont estimé ces analystes.

rp



(AWP / 11.10.2011 06h21)


Commenter Le brut grimpe à plus de 85 dollars à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite