Menu
RSS
A+ A A-

Le brut conforte sa hausse, après les déclarations franco-allemandes

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole confortaient leur hausse lundi en début d'échanges européens, dans un marché rassuré par les engagements de la France et de l'Allemagne, qui ont promis dimanche d'adopter des propositions "rapides" pour régler la crise en zone euro.

Vers 10H15 GMT (12H15), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échangeait à 106,68 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 80 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,01 dollar à 83,99 dollars.

Les cours du baril poursuivaient leur rebond, après avoir déjà engrangé plus de sept dollars au cours des trois dernières séances de la semaine précédente.

"La forte chute des stocks de brut aux Etats-Unis (annoncée mercredi) a dopé la semaine dernière l'enthousiame des opérateurs, et les prix ont continué de monter vendredi après les chiffres meilleurs qu'attendu" du rapport mensuel sur l'emploi américain, rappelait Peter Bassett, analyste de Westhouse Securities.

Lundi, "les déclarations franco-allemandes du week-end venaient soutenir le marché", ajoutait-il.

A la suite d'une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président français Nicolas Sarkozy a annoncé "des réponses durables, globales et rapides avant la fin du mois", pour que "l'Europe arrive au G20 unie et avec les problèmes résolus".

Le groupe des pays les plus riches et des principaux pays émergents se réunira en sommet à Cannes (sud de la France) les 3 et 4 novembre.

La prudence pourrait cependant vite revenir parmi les investisseurs: "Aucun détail sur ces propositions n'a été fourni, car ces solutions restent encore à déterminer", avertissait Olivier Jakob, analyste de Petromatrix.

"Il faut aussi garder à l'esprit que ces proposition ne se transformeront pas nécessairement à court terme en mesures effectives. Les pays de la zone euro n'ont pas encore tous adopté l'accord du 21 juillet sur le Fonds de secours européen" sur lequel la Slovaquie doit se prononcer mardi, notait-il.

Sur le front de l'offre, l'Arabie saoudite, le plus important producteur de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), a annoncé samedi avoir réduit sa production de brut à 9,39 millions de barils par jour (mbj) en septembre contre 9,8 mbj le mois précédent - justifiant ce recul par une baisse de la demande mondiale, a rapporté Dow Jones Newswires.

"Normalement, ce recul de l'offre saoudienne soutiendrait plus clairement le marché" que ce n'est le cas, mais les prix du pétrole "sont entravés par deux difficultés: la crise de la zone euro est encore loin d'être résolue" et les perspectives économique mondiales restent moroses, commentait M. Jakob.

jq



(AWP / 10.10.2011 12h56)


Commenter Le brut conforte sa hausse, après les déclarations franco-allemandes


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite