Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, la Grèce continue de préoccuper

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en baisse lundi à l'ouverture à New York, la situation en Grèce continuant de préoccuper les investisseurs qui par ailleurs observaient la prudence avant la publication vendredi des chiffres mensuelles de l'emploi aux Etats-Unis.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre perdait 1,80 dollar par rapport à la clôture vendredi, à 77,40 dollars.

Après avoir dévissé vendredi de près de trois dollars, le brut texan pâtissait encore lundi des inquiétudes persistantes des marchés à propos de la zone euro, à quelques heures d'un nouvel examen par les ministres des Finances de l'Eurogroupe des progrès du gouvernement grec pour redresser la barre.

Athènes a annoncé dimanche que le déficit public grec serait ramené à 8,5% du PIB en 2011, un chiffre bien mois bon que l'objectif de 7,4% du PIB fixé initialement dans la loi pluriannuelle votée en juin.

"Les inquiétudes à propos d'un défaut de la Grèce et sa contagion à d'autres pays entraînent un désintérêt pour l'euro (ce qui signifie un repli sur le dollar, entraînant un renchérissement du billet vert), un désintérêt pour le risques et un désintérêt pour le brut", a résumé Matt Smith, de Summit Energy, filiale de Schneider Electric.

Une faillite d'Athènes signifierait "beaucoup d'austérité en Grèce, ce qui engendrerait une chute de la demande, pas seulement dans ce pays, mais aussi dans d'autres pays européens, et donc un affaiblissement de l'économie et un recul mondial de la demande", a expliqué à l'AFP Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Dans ce contexte d'incertitude, les investisseurs se détournent des actifs plus risqués, comme les matières premières, pour privilégier les valeurs refuge tel le dollar, qui grimpait à son plus haut niveau depuis janvier face à l'euro.

Ce renchérissement du dollar contribue à la chute des prix du baril, rendant moins attractifs les achats de pétrole, libellés dans la monnaie américaine, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Le suivi du dossier de la dette souveraine grecque "va rester l'actualité la plus suivie cette semaine jusqu'à la publication des chiffres de l'emploi de septembre vendredi", a estimé Andy Lipow.

"Les marchés s'attendent à voir le taux de chômage inchangé, au-dessus des 9%, et à assister à une légère création nette d'emplois", a dit M. Lipow.

"Le marché ne s'attend pas à un rebond et quand on regarde autour de nous, on peut s'attendre à encore plus de pertes d'emploi dans le secteur public, ce qui va continuer à peser sur la demande", a-t-il conclu.

rp



(AWP / 03.10.2011 16h18)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, la Grèce continue de préoccuper


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite