Menu
RSS
A+ A A-

Le marché ouvre en recul à New York sur fond de morosité mondiale

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole reculaient vendredi à l'ouverture à New York, dans un marché toujours inquiet par la zone euro et déçu par des statistiques faisant étant d'une nouvelle contraction de l'activité manufacturière en Chine.

Vers 13H25 GMT (15H25 HEC), le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre s'échangeait à 80,62 dollars sur le New York Mercantile Exchange, en recul de 1,52 dollar par rapport à la veille.

"Ce qui se passe dans le marché pétrolier ressemble un peu à un film où la même journée ne fait que recommencer perpétuellement: un jour les cours chutent, le lendemain ils rebondissent, puis chutent encore, etc, etc.", a décrit Matt Smith, analyste chez Summit Energy.

"Le marché continue à être affecté par la grande incertitude en Europe, cette incertitude qui engendre tant de volatilité", a-t-il ajouté.

Les cours du baril avaient été soutenus jeudi par l'approbation au Parlement allemand du renforcement du Fonds de secours européen (FESF) aux pays en difficultés, destiné notamment à éviter une faillite de la Grèce.

Mais l'optimisme des investisseurs sur la gestion de la crise en zone euro a été de courte durée. Nombre d'observateurs estiment désormais que, même renforcé, le FESF reste insuffisant pour contenir la contagion de la crise grecque, un jugement entraînant un repli des cours de l'or noir, à l'unisson des places boursières européennes.

Et les perspectives économiques internationales n'encourageaient pas à la prise de risque.

"La plupart des réactions actuelles du pétrole sont simplement dictées par le même climat économique de peur qui secoue toutes les autres catégories d'actifs", ont résumé les économistes de Barclays Capital.

L'activité manufacturière en Chine, deuxième pays consommateur d'or noir, s'est légèrement contractée en septembre, pour le troisième mois consécutif, selon un indice définitif publié vendredi par la banque HSBC.

"C'était globalement fidèles aux attentes mais c'est tout de même décevant", a noté M. Smith.

Aux Etats-Unis, les dépenses de consommation ont ralenti nettement en août alors que les revenus des ménages baissaient pour la première fois depuis octobre 2009.

Il s'agit de la plus forte baisse mensuelle du pouvoir d'achat des Américains relevée depuis octobre 2009.

ft



(AWP / 30.09.2011 16h03)


Commenter Le marché ouvre en recul à New York sur fond de morosité mondiale


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite