Menu
RSS
A+ A A-

Les cours se reprennent, regain d'optimisme après le vote allemand

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole remontaient jeudi, portés par un regain d'optimisme des opérateurs après l'adoption au Parlement allemand du renforcement du Fonds de secours européens (FESF), sur un marché cependant toujours prudent face à la crise de la dette en zone euro.

Vers 10H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échangeait à 105,03 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,22 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 84 cents à 82,05 dollars.

Les cours du baril profitaient d'un regain d'optimisme des opérateurs sur la gestion de la crise des dettes souveraines en zone euro, après l'adoption à une très large majorité par le Bundestag de l'élargissement du Fonds de secours aux pays en difficulté de la zone euro, qui doit permettre notamment de sauver la Grèce de la faillite.

"Les investisseurs sont suspendus aux développements de la crise de la dette. Les prix du pétrole avaient monté et descendu ces derniers jours au gré des informations contradictoires des responsables finlandais et allemands" à soutenir le plan d'aide à la Grèce, expliquait Peter Beutel, analyste de Cameron Hanover.

Le marché était particulièrement sensible au vote allemand, car "n'importe quel pays peut représenter un grain de sable dans l'engrenage" des plans de sauvetage de la zone euro, et enrayer "la regain d'appétit pour le risque" des opérateurs, ajoutait M. Beutel.

"Il y a un mot pour qualifier ces mouvements saccadés de plusieurs dollars à la hausse ou à la baisse, qui s'alternent jour après jour: ils sont simplement erratiques, ils n'ont que peu à voir avec les fondamentaux des marchés pétroliers et suivent le reste des marchés financiers", confirmait David Hufton, analyste du courtier PVM.

"Beaucoup estiment que, maintenant que les Allemands ont approuvé le renforcement du FESF, de nouveaux élargissements massifs de ce fonds peuvent être envisagés", poursuivait M. Hufton.

Mais selon lui, le regain de confiance des investisseurs pourrait vite s'estomper face aux incertitudes et aux divergences affichées par les responsables européens sur la question.

Par ailleurs, si le Brent était de surcroît soutenu par les perturbation de la production en mer du Nord (en raison de difficultés techniques) et au Nigeria, la morosité des perspectives économiques pèse toujours sur le marché, avertissait l'analyste de PVM.

Les stocks de brut aux Etats-Unis ont augmenté nettement plus que prévu (+1,9 million de barils) la semaine dernière, après avoir chuté sur les trois semaines précédentes, selon les statistiques publiées mercredi du département américain de l'Energie - témoignant du ralentissement persistant de la demande.

De son côté, la banque américaine Morgan Stanley a abaissé ses prévisions de prix du baril de Brent, tablant sur un cours moyen de 100 dollars sur l'année 2012, contre 130 dollars auparavant, en raison d'un affaiblissement de la croissance mondiale attendu au premier semestre.

jq



(AWP / 29.09.2011 13h00)


Commenter Les cours se reprennent, regain d'optimisme après le vote allemand


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite