Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit sur un bond de quatre dollars à New York

prix-du-petrole 
:

New York - Les prix du pétrole ont bondi mardi à New York, profitant de l'optimisme des marchés financiers qui spéculent sur l'adoption de mesures plus musclées pour contrer la crise de la dette qui empoisonne la zone euro.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre a terminé à 84,45 dollars, en hausse de 4,21 dollars par rapport à la veille.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a pris 3,20 dollars à 107,14 dollars.

Les cours s'étaient effondrés de plus de huit dollars la semaine dernière sur le marché new-yorkais, renouant avec leurs plus faibles niveaux en plus d'un mois. Après avoir repris quelques cents lundi, ils ont franchement rebondi mardi.

"L'appétit pour le risque est de retour dans les matières premières", a constaté Matt Smith, de Summit Energy.

Le marché est "optimiste quant à la détermination des Européens à intensifier leur effort pour éviter tout défaut de la Grèce et une contagion" de la crise, a-t-il ajouté.

Les places boursières européennes ont été dopées mardi par l'espoir d'une action politique énergique pour enrayer la crise, les marchés spéculant notamment sur une intervention pour muscler le FESF, le Fonds de secours européen.

La chancelière allemande Angela Merkel a par ailleurs reçu le Premier ministre grec Georges Papandréou à Berlin et affirmé vouloir "une Grèce forte dans la zone euro".

Wall Street suivait les places européennes en forte hausse en fin de séance.

Le marché pétrolier "monte avec le marché boursier. Il y a des spéculations sur le fait qu'on serait proche d'un accord en zone euro", a observé Phil Streible, de MF Global.

"Il y a beaucoup de spéculations, de déclarations, mais je n'ai rien vu de totalement solide", a-t-il tempéré.

Selon cet analyste, les cours ont monté plus nettement à New York qu'à Londres en raison des arbitrages des opérateurs entre ces deux marchés car "des informations indiquent que de nouveaux champs pétroliers libyens vont commencer à envoyer (du brut) dans les deux prochaines semaines".

Le Brent, plus sensible à la situation du marché européen, s'est envolé au printemps sous l'effet des affrontements en Libye, qui ont paralysé les exportations du pays. Les courtiers achetaient alors du brut sur le marché londonien au détriment du brut texan échangé à New York.

Maintenant que le colonel Mouammar Kadhafi est en fuite et que la production d'hydrocarbures redémarre timidement, les opérateurs "ont besoin de vendre du brent et acheter du brut texan", a expliqué Phil Streible.

Commerzbank a toutefois mis en garde contre tout triomphalisme des tenants d'une hausse des cours: "les risques de contraction de l'économie et de la demande en pétrole n'ont pas disparu dans la nuit, donc une nouvelle chute des prix ne peut pas être écartée".

rp



(AWP / 28.09.2011 06h21)


Commenter Le brut finit sur un bond de quatre dollars à New York

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 février 2017 à 15:17

Le pétrole monte sur fond d'optimisme avant les stocks aux U…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York avant des chiffres hebdomadaires particulièrement attendus sur l'offre...

jeudi 23 février 2017 à 12:40

Le pétrole grimpe en attendant les stocks officiels américai…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par une baisse estimée des réserves américaines de brut annoncée...

jeudi 23 février 2017 à 08:46

Pétrole: Maurel et Prom diminue sa perte nette en 2016

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom, qui vient de passer sous le contrôle du groupe indonésien Pertamina, a divisé sa...

jeudi 23 février 2017 à 06:39

Le pétrole repart à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en Asie grâce à l'annonce inattendue d'une baisse estimée des réserves américaines...

jeudi 23 février 2017 à 01:21

Recul des prix du pétrole: ExxonMobil réévalue ses gisements…

San francisco: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé mercredi la plus forte réduction annuelle de ses réserves estimées depuis 1999, avec...

mercredi 22 février 2017 à 20:52

Le pétrole se replie sur un marché qui reste hésitant

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé mercredi, poursuivant des mouvements hésitants sur un marché qui peine toujours à se...

mercredi 22 février 2017 à 18:16

Le pétrole recule, la crainte d'une surabondance de l'offre …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, effaçant leurs gains de la veille, le marché ne se défaisant...

mercredi 22 février 2017 à 15:14

Le pétrole baisse à New York, sans grande actualité

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York sans nouvel élément pour relancer un marché toujours...

mercredi 22 février 2017 à 14:14

Production de pétrole: les pays non-Opep atteignent 50% de l…

Londres: Les pays non-membres de l'Opep mais qui se sont joints à l'effort du cartel pour limiter la production mondiale respectent leurs...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite