Menu
RSS
A+ A A-

Le brut progresse nettement, regain d'optimisme sur la zone euro

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole progressaient fortement mardi en cours d'échanges européens, aidés par la bonne tenue des places boursières à la faveur d'un regain d'optimisme sur la réponse des Européens pour résoudre la crise de la dette en zone euro.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échangeait à 105,53 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,59 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 2,18 dollars à 82,42 dollars.

"L'optimisme des marchés s'explique par la résolution apparente des dirigeants européens à agir de concert pour contrer la crise de la dette en zone euro", soulignait le cabinet viennois JBC Energy, avec notamment l'évocation d'un renforcement du fonds de soutien (FESF) aux pays en difficulté.

Une stabilisation du dollar face à l'euro aidait par ailleurs à apaiser les marchés pétroliers, alors que l'envolée du billet vert la semaine dernière avait contribué à affecter les achats de brut, libellés dans la monnaie américaine.

Les cours du baril, qui avaient lâché plus de huit dollars la semaine dernière, étaient tombés lundi matin en début d'échanges européens à leur plus bas niveau depuis début août avant de se reprendre sensiblement, à l'unisson des places boursières, qui grimpaient de nouveau fortement mardi.

Par ailleurs, le Brent reste "soutenu par les tensions de l'offre" dans la mer du Nord, où la production d'hydrocarbures est perturbée par des difficultés techniques, "et une demande asiatique toujours solide".

"Même si les prix du pétrole pourraient conforter leur rebond dans les jours à venir, ce n'est pas pour autant un renversement de tendance durable. Il n'y a pas de raison objective que la chute baisse du marché (ces dernières semaines) s'interrompe vraiment", avertissaient cependant les experts de JBC Energy.

Ainsi, "la situation économique ne cesse d'empirer" dans les pays développés, rognant encore les perspectives de consommation énergétique mondiale, tandis que la reprise de la production de pétrole en Libye --après près de sept mois d'interruption-- devrait également peser sur les cours.

Le géant pétrolier italien ENI a ainsi annoncé lundi avoir redémarré sa production de pétrole en Libye sur le gisement d'Abu-Attifel, situé à 300 kilomètres au sud de Benghazi (est), dont la production s'élève pour le moment à 31'900 barils par jour.

cha



(AWP / 27.09.2011 12h36)


Commenter Le brut progresse nettement, regain d'optimisme sur la zone euro


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 22 août 2017 à 15:50

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York en attendant le…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mardi, le marché hésitant entre la perspective d'un...

mardi 22 août 2017 à 12:15

Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant après un point sans surprise de...

mardi 22 août 2017 à 07:46

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite