Menu
RSS
A+ A A-

Asie: en nette hausse (81,39 USD), espoirs sur la crise en Europe

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient en nette hausse mardi matin en Asie, portés par des espoirs d'avancées dans la résolution de la crise sur la dette dans la zone euro, ont indiqué les analystes.

 


Le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre gagnait 1,15 dollar à 81,39 USD dans les premiers échanges électroniques, et le baril de Brent de la Mer du Nord pour livraison en novembre 95 cents à 104,89 USD.

Les cours du pétrole "rebondissent après avoir atteint un plus bas depuis six semaines, car le marché espère que les responsables européens vont aider la Grèce à soulager son fardeau de la dette et dénouer la crise de la dette dans la zone euro", a déclaré Ker Chung Yang, analyste chez Philip Futures à Singapour.

Les cours, qui avait lâché plus de huit dollars la semaine dernière, étaient tombés lundi matin dans les échanges électroniques précédant la séance à la criée new-yorkaise à leur plus bas niveau depuis début août.

Dans un entretien au quotidien allemand Die Welt de lundi, le commissaire européen Olli Rehn a déclaré que les Européens réfléchissaient à doter leur Fonds de secours (FESF) d'instruments supplémentaires, au-delà de ceux décidés en juillet, pour lui donner "plus de force" face à la crise de la dette.

Une piste évoquée serait d'accorder une licence de banque traditionnelle au FESF pour qu'il puisse emprunter de l'argent auprès de la Banque centrale européenne (BCE) afin d'aider les Etats en difficulté. Mais rien n'a encore été confirmé par les autorités européennes.

Ces déclarations ont dopé lundi les Bourses européennes et américaine la veille, qui ont clôturé en nette hausse.

Lundi, les prix du pétrole avaient au final légèrement rebondi. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre a terminé à 80,24 dollars, en hausse de 39 cents par rapport à vendredi.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a fini quasi inchangé (-3 cents) à 103,94 dollars.

ds



(AWP / 27.09.2011 06h31)


Commenter Asie: en nette hausse (81,39 USD), espoirs sur la crise en Europe


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite