Menu
RSS
A+ A A-

Le brut conforte son rebond, le marché s'interroge sur la Fed

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole grimpaient mardi en fin d'échanges européens, favorisés par un affaiblissement du dollar et un net rebond des places boursières, alors que les investisseurs s'interrogeaient sur l'issue d'une réunion de deux jours de la Banque centrale américaine (Fed).

Vers 16H00 GMT/18h00 HEC, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échangeait à 110,55 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, progressant de 1,41 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre gagnait 1,20 dollar à 86,90 dollars.

Les cours du baril regagnaient un peu de terrain après avoir chuté lundi de 2,26 dollars à New York et de plus de 3 dollars à Londres, alors que les investisseurs s'inquiétaient de l'aggravation de la crise de la dette en zone euro, où la Grèce risque toujours de se retrouver en défaut de paiement.

"Les prix du pétrole ont été pris lundi dans un mouvement de vente massive sur tous les marchés de matières premières, et ils ont excessivement reculé", d'où un mouvement de rattrapage ce mardi, estimait Bjarne Schieldrop, analyste de la banque SEB.

Alors que les tensions sur la production pétrolière en mer du Nord persistent, en raison de problèmes techniques à l'issue d'une période de maintenance des plateformes, "le Brent fait particulièrement montre de résistance", observait-il.

Les marchés pétroliers étaient par ailleurs soutenus par la bonne tenue des places boursières européennes, qui ont terminé en nette hausse, en dépit de la dégradation la veille de la note souveraine de l'Italie par l'agence de notation financière Standard & Poor's.

Pour Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden, "cette nouvelle, attendue, a été relativement facilement digérée par les marchés", et n'a pas empêché l'euro de se ressaisir en cours d'échanges face au dollar.

L'affaiblissement du billet vert, qui rendait plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises, contribuait à tirer vers le haut les prix du baril.

Par ailleurs, "le marché tourne désormais son attention vers la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), et les commentaires de l'institution sont impatiemment attendus par les opérateurs, qui scruteront les signes de possibles nouvelles mesures de soutiens à l'économie", ajoutait Mme Sokou.

"Les signaux économiques des dernières semaines, en Europe comme aux Etats-Unis, sont pour le moins mitigés, et pèsent sur les prix du pétrole, mais s'ils n'ont pas reculé encore davantage, c'est en partie grâce à l'espoir de nouvelles mesures de la Fed", estimait de son côté Peter Beutel, analyste de Cameron Hanover.

De telles mesures d'aide de la Banque centrale à l'économie sont susceptibles d'alimenter les investissements dans les matières premières et de diluer la valeur du dollar, deux facteurs de soutien aux marchés pétroliers.

rp



(AWP / 20.09.2011 18h31)


Commenter Le brut conforte son rebond, le marché s'interroge sur la Fed


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite