Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en nette baisse à New York à 85,73 dollars le baril

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse lundi à New York, pénalisés par le manque d'avancées concrètes sur le dossier grec lors de la réunion en Pologne des responsables européens ce week-end.

Vers 13H25 GMT (15h25 HEC), le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre se négociait en recul de 2,23 dollars sur le New York Mercantile Exchange, à 85,73 dollars le baril.

Ce repli "reflète l'incapacité des gouvernements européens à parvenir à un accord ce week-end sur la crise de la dette souveraine en Grèce", a commenté pour l'AFP Andy Lipow, de Lipow Oil Associates à Houston (Texas, sud des Etats-Unis).

"Le marché parie à 98% sur un défaut de la Grèce", a noté Phil Flynn, de PFG Best Research.

Les ministres européens des Finances réunis ce week-end à Wroclaw, en Pologne, ont décidé de reporter à octobre leur décision sur l'octroi un prêt de 8 milliards d'euros à Athènes en attendant les conclusions d'une "troïka" (BCE-Commission Européenne-FMI) sur l'état d'avancement des réformes promises.

"Le marché du pétrole est inquiet car si la Grèce fait défaut, une période d'austérité va s'ouvrir non seulement en Grèce, mais dans la toute la zone euro, ce qui va entraîner un recul de la demande", a souligné M. Lipow.

Le brut texan avait déjà terminé en baisse vendredi en raison de la réunion des grands argentiers européens: les investisseurs avaient effectué des prises de bénéfices et choisi la prudence.

Sur le front américain, les investisseurs attendaient peu du discours que doit tenir à 14H30 GMT le président Barack Obama à propos de son plan de réduction du déficit public d'un montant de 3.000 milliards de dollars sur dix ans. Ce projet, dont la mise en oeuvre est hautement incertaine vu l'opposition des républicains, devrait mêler nouvelles mesures d'économies et nouvelles recettes fiscales, dont une taxe pour les Américains gagnant plus d'un million de dollar par an.

"Il va faire la proposition. Mais on déjà reçu des signes de l'opposition des républicains... Il n'y a pas d'attente, en ce moment rien ne peut être fait au Congrès", a estimé M. Lipow.

cha



(AWP / 19.09.2011 15h41)


Commenter Le brut ouvre en nette baisse à New York à 85,73 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite