Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte fortement, vif regain de confiance des investisseurs

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole accéléraient nettement leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, dans le sillage de marchés boursiers euphoriques, profitant d'un vif regain de confiance des investisseurs après l'annonce de mesures exceptionnelles par les grandes banques centrales.

Vers 16H15 GMT (18H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre s'échangeait à 114,83 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, gagnant 2,43 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance grimpait de 76 cents à 89,67 dollars.

"L'appétit des investisseurs pour les actifs jugés risqués (et donc pour le pétrole) fait son grand retour, et les prix du baril profitent du regain de confiance sur la crise des dettes en zone euro", observait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

Le marché a d'abord "été conforté par les assurances de (la chancelière allemande) Angela Merkel et du (président français) Nicolas Sarkozy sur le maintien de la Grèce dans la zone euro", à l'issue d'une téléconférence mercredi, expliquait Filip Petersson, analyste de la banque SEB.

Mme Merkel, M. Sarkozy et le Premier ministre grec Georges Papandréou se sont entretenus mercredi lors d'une conférence téléphonique au cours de laquelle la Grèce a également fait part de sa détermination à tenir ses engagements en matière de poursuite de son programme d'austérité.

Dans l'espoir de rassurer encore davantage les marchés, la Banque centrale européenne (BCE), la Banque nationale suisse, la Banque d'Angleterre, la Banque du Japon et la Réserve fédérale des Etats-Unis (Fed) ont par ailleurs annoncé jeudi une action coordonnée pour mieux alimenter le secteur bancaire en dollars.

La réaction des Bourses a été euphorique, et l'euro a bondi brièvement au-dessus de 1,39 dollar pour la première fois cette semaine.

"Cet affaiblissement du dollar (face à l'euro) est venu apporter un solide soutien aux prix du baril", en rendant plus attractifs les achats de pétrole libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises, commentait Mme Sokou.

Cela permettait aux opérateurs de laisser au second plan une série d'indicateurs américains décevants (dont une baisse de l'activité manufacturière de la région de New York en août), pourtant propre à raviver les craintes sur un retour en récession de la première économie mondiale.

Par ailleurs, "la situation de la zone euro demeure relativement fragile, et il faut donc s'attendre à ce qu'une forte volatilité persiste sur les marchés pétroliers", avertissait Myrto Sokou.

rp



(AWP / 15.09.2011 18h31)


Commenter Le brut monte fortement, vif regain de confiance des investisseurs


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite