Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, à 89,37 dollars le baril

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole évoluaient en hausse jeudi à l'ouverture à New York, dans un marché soulagé par les gages donnés la veille par Berlin et Paris quant au maintien de la Grèce dans la zone euro, mais déçu par une série de mauvais indicateurs aux Etats-Unis.

Vers 13H25 GMT (15h25 HEC), sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre s'échangeait à 89,37 dollars, en progression de 46 cents par rapport à mercredi.

Les prix du pétrole avaient fini en net repli mercredi à New York, sous le coup de prises de bénéfices après avoir dépassé les 90 dollars mardi.

Le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel se sont déclarés "convaincus" mercredi soir que l'avenir de la Grèce se trouvait dans la zone euro après une conférence téléphonique avec le Premier ministre Georges Papandreou qui leur a répété la "détermination absolue" du pays à respecter ses engagements d'austérité.

"En répétant leur soutien à ce pays, les leaders allemand et français ont restauré - temporairement' - la confiance (dans le fait qu'Athènes) peut résoudre son problème de dette gigantesque", a commenté Matt Smith, de Summit Energy.

"Avec le soutien affiché par la France et l'Allemagne, on comprend qu'un défaut de la Grèce est improbable, au moins d'ici la fin de l'année, et cela a une incidence positive sur les cours du pétrole, malgré de mauvaises statistiques" américaines, a noté l'AFP Phil Flynn, analyste chez PFG Best Research.

Plusieurs mauvais indicateurs économiques ont été publiés jeudi matin aux Etats-Unis dont l'indice Empire State - qui mesure l'activité manufacturière de la région de New York - et les chiffres hebdomadaires sur les inscriptions au chômage.

Pour le quatrième mois d'affilée, l'indice Empire State est en baisse, avec un record de faiblesse depuis novembre 2010, alors que les analystes l'attendaient en hausse.

Quelque 11'000 nouvelles inscriptions au chômage ont par ailleurs été enregistrées aux Etats-Unis dans la semaine du 4 au 10 septembre, en hausse pour la deuxième semaine consécutive, témoignant d'une dégradation du marché du travail.

Toutefois, a relevé M. Flynn, "le pétrole semble concentré sur la situation économique dans le reste du monde".

cha



(AWP / 15.09.2011 16h01)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, à 89,37 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

mercredi 13 décembre 2017 à 20:55

Le pétrole plombé par la hausse des stocks d'essence aux Eta…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi, l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves d'essence et d'une progression...

mercredi 13 décembre 2017 à 18:21

Le pétrole baisse fortement avec la hausse des stocks améric…

Londres: Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi en fin d'échanges européens, la hausse hebdomadaire des réserves d'essence des Etats-Unis...

mercredi 13 décembre 2017 à 17:08

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole brut …

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 13 décembre 2017 à 16:29

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au …

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans...

mercredi 13 décembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mercredi, soutenu par un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) faisant...

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite