Menu
RSS
A+ A A-

Sans moteur, le pétrole ouvre en baisse à New York

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi, le marché subissant un trou d'air entre les déclarations russes en début de semaine et dans l'attente de stocks américains repoussés d'un jour à jeudi.
Vers 13H20 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, concédait 58 cents à 50,21 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché n'a pas de moteur et attend les chiffres des réserves américaines de pétrole, a indiqué Bill Baruch de iiTrader.com.

Baromètre du marché, les chiffres officiels de l'état de l'offre et de la demande de pétrole aux Etats-Unis, habituellement publiés le mercredi, ne seront diffusés que jeudi par le Département de l'Energie (DoE) à cause d'un jour semi-férié en début de semaine.

Sur le plan international, il n'y a eu rien de neuf depuis 24h, a jugé Bill Baruch.

Lundi, les propos encourageants de l'Arabie saoudite et du président russe Vladmir Poutine sur une réduction de l'offre avaient fait bondir les cours menant le WTI à un plus haut en clôture depuis plus d'un an.

Cela avait relancé les espoirs de voir appliquer la décision de réduction de l'offre annoncée fin septembre par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), à laquelle la Russie, pays non-membre du cartel, pourrait se joindre.

Une participation de la Russie est jugée cruciale au moment où la progression de la production des pays non membres de l'OPEP pour 2017 a été revue à la hausse selon les chiffres du cartel publiés mercredi.

La Russie a été invitée à une réunion technique de l'OPEP, les 28 et 29 octobre, en vue de parvenir à un accord pour soutenir les cours du brut, a annoncé mercredi le ministre de l'Energie du Qatar, ce qui n'a guère semblé apporter de soutien aux prix dans l'immédiat.

Dans l'ensemble, le marché semble toujours persuadé que l'accord de l'OPEP sur une réduction de sa production sera acté, ont expliqué les analystes de Commerzbank dans une note.

Des doutes subsistent toutefois sur la position de la Russie et les pays de l'OPEP doivent encore finaliser cette réduction de l'offre lors d'une réunion ultérieure à Vienne le 30 novembre

L'humeur était donc à la prudence mercredi, d'autant plus que si les marchés d'actions restent faibles et que dollar continue de se renforcer, certains acteurs pourraient se mettre à vendre sur le marché du pétrole, a ajouté Bill Baruch.

(c) AFP

Commenter Sans moteur, le pétrole ouvre en baisse à New York

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite