Menu
RSS
A+ A A-

La reprise pétrolière aura peu d'impact sur la croissance au Moyen-Orient

prix du petrole dubaïDubaï: La remontée modeste des prix du pétrole devrait avoir peu d'impact sur la croissance des pays exportateurs de brut au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a estimé mardi le Fonds monétaire international (FMI).
Cette région continuera à être confrontée à des défis importants avec des prix pétroliers modérés, conséquences de tensions géopolitiques et de la poursuite de conflits dans certains pays.

Après avoir atteint leur plus bas niveau depuis 10 ans en janvier, les cours du baril sont remontés de 50% pour s'établir à 45 dollars (40 euros) en août, principalement en raison d'arrêts involontaires de la production qui ont quelque peu équilibré le marché pétrolier, a expliqué le Fonds.

Le FMI a prédit que les prix pétroliers augmenteront graduellement pour passer de 43 dollars le baril cette année à 51 dollars en 2017.

Dans son rapport sur les prévisions économiques mondiales, le FMI a maintenu ses projections de croissance d'avril et de juillet pour la plupart des pétromonarchies du Golfe, dont l'Arabie saoudite, et pour l'Algérie.

Il a cependant revu à la hausse les projections pour l'Iran (davantage d'exportation de brut après la levée des sanctions occidentales) et pour l'Irak (davantage de production de pétrole).

Les exportateurs de brut du Moyen-Orient ont perdu des centaines de milliards de dollars depuis la chute des revenus pétroliers qui a commencé à la mi-2014.

La plupart [des pays] continuent de resserrer leur politique fiscale en réponse à des revenus pétroliers structurellement plus bas, tandis que les liquidités du secteur financier continuent de décliner. De nombreux pays restent aussi en proie à des conflits, souligne le rapport.

Le FMI a maintenu ses prévisions modestes de juillet pour l'Arabie saoudite, première économie de la région, tablant sur une croissance de 1,2% cette année et de 2% en 2017.

Le Fonds a cependant baissé celle du Qatar en 2016 (2,6% au lieu d'un taux de 3,4% cité en avril) en raison d'une nouvelle dégradation des prix du gaz naturel.

Le rapport a revu à la hausse les prévisions de croissance pour l'Iran (4,5% au lieu de 4% en avril) ainsi que pour 2017 (4,1% au lieu de 3,7%, taux mentionné en avril).

Pour l'Irak, la prévision de croissance a été propulsée par le FMI à 10,3% cette année (au lieu d'un taux de 7,2% cité en avril) en raison d'une production pétrolière plus importante que prévu. Cependant, les estimations pour 2017 ont été considérablement réduites (0,5%, contre 3,3% en avril), en raison de défis sécuritaires et d'investissements moins importants dans le secteur pétrolier.

(c) AFP

Commenter La reprise pétrolière aura peu d'impact sur la croissance au Moyen-Orient

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


mercredi 07 décembre 2016

Pétrole et gaz: protocoles d'accord entre Total et Shell en …

Téhéran: Le groupe français Total et le Néerlandais Shell doivent signer mercredi à Téhéran des protocoles d'accord dans le secteur pétrolier et...

jeudi 01 décembre 2016

Pétrole: l'Iran crie victoire après l'accord de l'Opep

Téhéran: L'Iran sort gagnant de l'accord de mercredi à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l'Arabie saoudite ayant dû accepter que...

lundi 28 novembre 2016

Pétrole: Poutine et Rohani favorables aux mesures prises par…

Moscou: Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue iranien, Hassan Rohani, ont fait part lundi soir de leur soutien aux mesures...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Le pétrole en Arabie Saoudite


mercredi 30 novembre 2016

Opep: l'Arabie saoudite se dit optimiste sur la conclusion d…

Vienne: Le ministre saoudien de l'Energie Khalid al-Falih s'est dit optimiste sur les chances de parvenir mercredi à un accord de limitation...

lundi 10 octobre 2016

Pétrole: L'Arabie estime qu'un baril à 60 dollars est envisa…

Istanbul: Le ministre saoudien de l'Energie a estimé lundi qu'un baril de brut à 60 dollars était envisageable d'ici la fin de...

jeudi 29 septembre 2016

Pétrole: l'Arabie a assoupli sa position pour favoriser l'ac…

Ryad: L'Arabie saoudite, affectée par la chute des prix du brut, a cédé aux pressions pour faciliter l'accord surprise de l'Opep pour...


- Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Le pétrole au Qatar


lundi 27 juin 2016

Total prend une participation de 30%, avec Qatar Petroleum, …

Paris: Total a signé avec la société Qatar Petroleum un accord pour une prise de participation de 30% dans la concession du...

mardi 26 avril 2016

Le Qatar supprime les subventions sur les carburants

Doha: Le Qatar, membre de l'Opep, a annoncé mardi qu'il allait lever en mai les subventions sur l'essence et le diesel, au...

dimanche 17 avril 2016

La réunion pétrolière de Doha s'achève sans accord

Doha: Des négociations à Doha entre de grands pays producteurs de pétrole pour limiter la production de brut se sont achevées dimanche...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole au Qatar

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite